Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le chocolatier était aussi glacier
Actualités / Dans nos Assiettes

Le chocolatier était aussi glacier

Le chocolatier était aussi glacier
© PM

Rue Scribe, quartier Opéra, un petit chariot à glaces posé juste devant la boutique Pierre Marcolini retient notre attention. Si on ne présente plus le grand maître chocolatier, on découvre en revanche avec joie qu’il est aussi glacier.
Alors que les touristes japonais commandent sans trop savoir où ils sont, en pointant du doigt des parfums au hasard. On hésite nous, de longues minutes, avant de choisir notre esquimau entre les saveurs vanille, chocolat, caramel, sésame blond, mangue ou framboise avec des glaçages comme le chocolat blanc et sésame grillé ou un chocolat noir fumé. On finit par opter pour un sésame que la serveuse trempe dans un glaçage cacao fumé avant de le remettre au froid quelques minutes pour donner un esquimau à la coque croquante genre magnum upgradé.

Délicieux, mais ce qu’on aime encore plus (oui, on a TOUT goûté), ce sont les pots frisson de crème glacée, aux goûts vraiment originaux et hyper-subtiles comme le frisson rose-pistache, à la glace à la rose et à la pistache torréfiée avec au fond un petit coulis de framboise au miel, ou un frisson chocolat, sorbet et coulis avec éclats de truffe au chocolat. Une vraie belle découverte à des prix certes pas « donnés » mais pas si délirants que ça vu la qualité.

Quoi ? •  Les glaces de Pierre Marcolini.
Combien ? • 5 € le pot de 120 ml, 5 € l’esquimau.
Où ? • 3 rue Scribe, Paris 9e.
Quand ? • Du lundi au samedi de midi et demi à 19h.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments