Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Le Festival Kiosquorama : musique et développement durable

Par Matthieu Petit
Publicité

Imaginez la scène suivante : vous vous promenez dans un parc parisien. Jusque-là, rien de bien anormal. Le temps est agréable, la verdure s’étend à perte de vue et le doux chant d’un oiseau parvient même à vos oreilles, recouvrant le bruit des voitures et des autres nuisances sonores en tous genres. Cependant, plus vous avancez, plus la voix du merle se transforme en une ligne mélodique instrumentale. Pressant le pas, vous parvenez à distinguer le son d’une batterie, puis celui d’un piano, ou d’une guitare, puis vous finissez par tomber sur un kiosque investi par des musiciens et une foule curieuse. N’ayez pas peur : vous assistez à un concert du festival Kiosquorama.

Organisé pour la septième année consécutive, ce festival musical et éco-citoyen anime les kiosques à musique des parcs et des jardins de l’Europe entière et occupera ceux de Paris jusqu’au 3 octobre, à raison d’un événement par semaine minimum. Son objectif ? Sensibiliser le public au développement durable à travers la musique et des animations artistiques. La programmation est très éclectique, couvrant aussi bien chanteurs pop que groupes folk, de La Bestiole à Emilie Marsh en passant par Yelli Yelli ou encore Lautrec, le tout gratuitement. Un festival itinérant pour lutter contre la déprime de la rentrée.

Quoi ? • Festival Kiosquorama.

Où ? • Dans les kiosques des jardins et des parcs parisiens.

Quand ? • Jusqu’au 3 octobre.

La programmation complète et les lieux ici.

À la une

    Publicité