Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le Freegan Pony reste ouvert (mais a besoin de votre soutien)
Actualités / Dans nos Assiettes

Le Freegan Pony reste ouvert (mais a besoin de votre soutien)

Freegan Pony restaurant alternatif invendus Rungis périph
© Rubens Ben

Il y a quelques mois, on vous parlait ici de l’ouverture de Freegan Pony, cantine participative montée par le serial squatteur parisien Aladdin Charni. Le jeune homme avait fait de cet ancien entrepôt de la SNCF un lieu hybride, où les chefs venaient cuisiner des invendus de Rungis pour des clients participant à prix libre.

En négociation depuis le début de l’aventure, la mairie de Paris et notre ambianceur d'assiettes sont arrivés à un accord le 1er juillet : un bail de vingt-quatre mois pour un loyer de 25 000 € et des travaux (estimés à 250 000 €) à la charge de Freegan Pony, pour remettre cet endroit aux normes sanitaires.

Bonne nouvelle donc pour cet espace dont on adore et soutient l’initiative, qui devrait fermer ses portes cet été pour renaître tout beau et toujours aussi engagé en septembre. Pour aider Le Freegan dans ses travaux une cagnotte a été mise en place sur Kiss Kiss Bank Bank, pour notamment la plomberie, une cuisine neuve et des toilettes… En fonction du montant de leurs dons, les participants bénéficieront de bières et de repas, d'invitations à la soirée privée de ré-ouverture ou même de la privatisation de l’espace rien que pour eux.

Le Freegan Pony est mort longue vie au Freegan Pony !

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Emmanuel Chirache

Une bonne nouvelle si cet endroit punk peut rester encore ouvert, ça manque à Paris !