Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le génial 'Listen Up Philip' d'Alex Ross Perry en DVD chez Potemkine
Actualités / Cinéma

Le génial 'Listen Up Philip' d'Alex Ross Perry en DVD chez Potemkine

Listen Up Philip

Ce 3 juin, sort chez Potemkine le DVD du second film cinglant et acide d'Alex Ross Perry, 'Listen Up Philip'. A consommer sans modération - mais avec une bonne dose d'humour noir !

Notre critique du film : 5 étoiles
Par Yves Czerczuk

Au cinéma, les misanthropes ont toujours la côte. Et pour cause ! Que ce soit Jean Yanne dans ‘Que la bête meure’ ou Jack Nicholson dans ‘As Good As It Gets’, les vrais salauds sont (la morale nous pardonnera ce jugement qui ne peut bien valoir qu’au cinéma ou en politique) les plus beaux êtres qui puissent être. Fabuleux affabulateurs, culpabilisateurs sans faille, atroces cœurs de pierre dont l’ethos a moins de valeurs qu’un bouquet de ronces, ces personnages maléfiques portent en eux tout l’égo nécessaire pour « crever l’écran », selon la formule consacrée. Alex Ross Perry l’a bien compris, lui qui a décidé de nous en servir une double dose dans ‘Listen Up Philip’, comédie indépendante américaine tournée en 16mm, qui voit Jonathan Pryce et Jason Schwartzman rivaliser d’esprit, de franchise et de grotesque.

Cet empilement de défauts, le jeune réalisateur est allé le puiser directement dans la culture humoristique juive new-yorkaise. Les références, dans l’humour, sont ainsi à chercher du côté de Philip Roth, Woody Allen ou Jerry Lewis, quand l’image elle, aime à citer Cassavettes dans les innombrables close-up composant le film. Beau, celui-ci l’est également dans sa narration, ses dialogues et un sens photographique à faire pâlir ‘L’Affaire Thomas Crowne’ de Norman Jewison, aussi orange et marron que peut l’être une déclaration d’amour au cinéma juif new-yorkais des années soixante-dix. Le rythme, lui aussi, trouve ses racines dans un cinéma passé, et rappelle les chefs d’œuvres de Billy Wilder, ‘One, Two, Three’ en tête.

Esthétisant et rétro (comme l'était déjà son sous-estimé et enthousiasmant 'The Color Wheel'), le cinéma d’Alex Ross Perry ne manquera pas d’être comparé à celui de Wes Anderson. Toutefois, tandis que les œuvres du Texan vivent du perfectionnisme sans faille de leur réalisateur, ‘Listen Up Philip’ paraît aussi spontané que son génial second rôle masculin, Jonathan Pryce, dont la complicité avec Schwartzman – dans l’odieux, vous l’aurez compris – ne pourrait nous ravir davantage. Simple et sans autre prétention que d’être beau, drôle et affreusement cynique, ‘Listen Up Philip’ remplit parfaitement sa mission, tout en perpétuant une tradition cinématographique que les récents Woody Allen peinent à transmettre. Preuve en est : le film a reçu le prix du Jury à Locarno. L'élève qui dépasse son maître.

'Listen Up Philip' d'Alex Ross Perry
Avec Jason Schwartzman, Jonathan Pryce et Elisabeth Moss
DVD Potemkine, sortie le 3 juin 2015

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments