Recevez Time Out dans votre boite mail

Le mk2 Bibliothèque dédie une salle entière à la réalité virtuelle pour les néophytes

Par Malo Barrette
Publicité

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion d'enfiler un casque de VR (« virtual reality »), il se peut que cela arrive très bientôt. Les initiatives pour faire connaître cette technologie au grand public sont de plus en plus nombreuses, à l'instar de celle lancée par mk2, qui vient d'ouvrir le premier lieu permanent dédié à la réalité virtuelle de Paris. Le distributeur de films a investi deux ans de recherche et 1,5 million d'euros dans ce projet. Le résultat : une salle futuriste (on pourrait dire moderne), située juste derrière le cinéma mk2 Bibliothèque, que nous sommes allé découvrir.

Pour les néophytes avant tout

La salle est avant tout un lieu d'initiation. Ceux qui s'aventurent ici n'ont pour la plupart jamais touché de casque VR. « Les curieux viennent tester la réalité virtuelle, puis certains d'entre eux reviennent même avec leurs amis ou leur famille. » Maxime Labière, directeur du mk2VR, se réjouit de l'engouement qui s'est créé autour du projet en seulement deux mois d'ouverture au public. « En enlevant le casque, après leur première expérience, les gens ont souvent besoin de reprendre leurs esprits. Mais après quelques minutes, ils sont déjà sur une autre borne ! » On a pu vérifier par nous-même : la réalité virtuelle, ça rend vraiment addict !

L'espace dispose des trois technologies majeures du moment en ce qui concerne la VR : les casques Oculus Rift et HTC Vive accompagnés de leurs manettes, ainsi que le casque Sony pour PlayStation 4. Nous avons débuté notre petit tour en regardant une vidéo à 360° appelée « Introduction to VR », non interactive. Développée par le studio français Felix et Paul, la vidéo nous transporte dans différents environnements, du terrain de basket à la forêt jurassique. A coup de « et si c'était possible ? », le narrateur insiste sur les innombrables usages de la réalité virtuelle : une expérience d'initiation assez simple et réussie pour les néophytes.

Comme dans Matrix !

Alors, tout émoustillé par ce premier aperçu, on en redemande. Dans un angle de la salle se trouvent deux simulateurs de rameur appelés Holofit, développés par la société Holodia. Casque sur les yeux et barre simulant les rames à la main (avec contrepoids liquide pour reproduire la résistance et le bruit de l’eau), nous partons pour une virée dans les îles tropicales paradisiaques, le Grand Canyon et la banquise d’Antarctique. Là, tout est possible : faire la course ou admirer tranquillement le paysage, zigzaguer ou foncer en ligne droite. De multiples façons de se relaxer tout en faisant un peu d’effort.

Un peu plus loin, Maxime Labière nous installe sur la borne du jeu « SUPERHOT » pour Oculus Rift. Plongé dans un univers épuré et élégant, nous sommes largué face à des ennemis qui nous foncent dessus. A l'aide d'armes blanches et d’armes à feu que nous ramassons, nous devons nous défaire de ces assaillants. Faute de pouvoir bouger (c'est la difficulté à laquelle se heurtent de nombreux jeux VR), nous pouvons contrôler le temps par le mouvement : « Quand tu bouges les bras, le temps passe ; quand tu restes immobile, le temps s’arrête », explique Maxime. Dans ce jeu FPS (« first person shooter ») qui est plus puzzle game qu'il n'en a l’air, le joueur doit donc faire preuve de réflexes et d'intelligence afin de se dépêtrer de situations ardues. Un très bon moment qui nous a enfin permis de réaliser un de nos rêves de gamin : éviter les balles au ralenti comme dans Matrix (le fameux « bullet-time »). Et en prime, le jeu est très complet, disposant de nombreux niveaux.

« Superhot », un jeu FPS innovant à découvrir au mk2 VR.

Nous avons ensuite testé « The Climb » (Crytek), qui met le joueur dans la peau d'un grimpeur. Celui-ci s’aventure dans des environnements variés tirés des reliefs asiatiques, européens et nord-américains à des hauteurs vertigineuses. Enfin, clou du spectacle, nous avons embarqué sur le Birdly, un équipement robotisé qui simule un vol d'oiseau. L'utilisateur se couche sur le ventre, enfile son casque et se retrouve à voler au dessus de Manhattan. Il contrôle ses mouvements en se penchant d'avant en arrière et de droite à gauche. Avec en bonus un ventilateur dirigé vers le visage, vous aurez vraiment l'impression de fendre l'air : sensations garanties !


birdly_htcvive_mk2VR
Le Birdly, qui nous emmène voler au-dessus de Manhattan ©MB

Un nouveau lieu de vie estampillé mk2

Pour contrebalancer le côté « solitaire » de la VR, l'espace a été conçu comme un grand cube aux murs vitrés, qui donne d'une part sur la rue et de l'autre sur l'esplanade de la bibliothèque François Mitterrand. Pouvant accueillir jusqu'à quinze personnes, l'endroit est très lumineux et dégagé. La « tour centrale » rassemble les ordinateurs aux configurations dernier cri dans une sorte de matrice. C'est à elle que les casques disposés tout autour sont reliés.

Même s'il s'éloigne de ce qu'on trouve dans une salle de cinéma classique, le mk2 VR reste sous la bannière du distributeur de films. Maxime Labière précise sa volonté de conserver la philosophie d'une salle de cinéma : « Nous souhaitons pouvoir changer plusieurs éléments de notre programmation tous les mercredis, de sorte qu'après quelques semaines, toute la salle soit renouvelée. Mais pour l'instant, nous n'avons changé que trois bornes en deux mois », concède-t-il. Autre précision : même si l'espace disposera toujours de contenus variés (vidéo 360, jeu et simulation), mk2 souhaite, dans la tradition de l'image, privilégier la vidéo qui occupera une place plus importante.

mk2VR_espace_lieu_de_vie_casques_bibliothèque_bnf
L'espace de 150 m2 a été conçu pour être un véritable lieu de vie. ©Benoit Florençon

L'espace de réalité virtuelle mk2 VR remplit parfaitement son objectif : faire découvrir les différents aspects de la VR dans un cadre chaleureux et à un prix correct (20 min/12 € et 40 min/20 €). A Paris, d'autres lieux se créent pour promouvoir la technologie : le Forum des Images, qui aura bientôt sa propre salle dédiée à la VR, organisera en juillet la deuxième édition de son Paris Virtual Film Festival. A la Géode, un « parcours » VR présente la réalité virtuelle avec des films et des jeux interactifs depuis novembre.

Quoi ? • 12 postes de réalité virtuelle avec plusieurs équipements de « Full Body Immersion » comme le Birdly ou le simulateur de rameur Holofit. Le Perchoir, bar-terrasse, jouxte la salle.
Où ? • mk2 Bibliothèque, 128-162 avenue de France, Paris 13e.
Quand ? • Lundi-Mardi : fermé / Mercredi de 14h à 21h / Jeudi de 17h à 22h / Vendredi de 17h à 22h / Samedi de 13h à 22h / Dimanche de 13h à 19h
Tarif : 12 € les 20 minutes et 20 € les 40 minutes. A partir de 6 ans.

À la une

    Publicité