Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le premier microclub de Paris va ouvrir à Pigalle

Le premier microclub de Paris va ouvrir à Pigalle

Advertising

Après le premier bar à grenouilles de Paris, le premier dry bar et toute une flopée d’établissements aux concepts plus ou moins viables, le Kabukicho, autoproclamé premier microclub de Paris, ouvrira ses portes vendredi 14 octobre. 

C’est en lieu et place de L’Isolé, ancien bar à hôtesses de South Pigalle que débarque le Kabukicho. Ce nom - dont on sent qu’on va mélanger les syllabes - est d’ailleurs celui du quartier chaud de Tokyo. Son ambition ? Allier l’accessibilité et la clientèle cool d’un bar à une ambiance clubbing branchée pour prolonger la soirée. Deux en un, quoi. C’est donc dans un décor très stylisé que vous pourrez déguster vos cocktails nichés dans les banquettes aux allures de speakeasy, puis vous dégourdir les jambes et poursuivre les festivités au son des DJ sets en live chaque soir.

Ce qui va changer ? Dans le fond, pas grand-chose, si ce n’est la touche japonaise apportée à tous les éléments qui ont fait le succès de ce lieu. De l’alcool japonais en dégustation (whiskys, bières, cocktails à 10 € et le fameux saké), photos de nus de Nobuyoshi Araki et sculptures érotiques d’Inès Longevial pour la touche sulfureuse, et surtout un son de qualité pour inciter la clientèle à rester dans cet antre tamisé jusqu’au bout de la nuit (enfin, 2h). 

Quoi ? • Le Kabukicho.
Où ? • 14 rue Frochot, Paris 9e
Quand ? • Du mercredi au dimanche de 20h à 2h.

 

Kabukicho © DR / Kabukicho

 

 

 

 

Kabukicho © DR / Kabukicho

 

 

Kabukicho © DR / Kabukicho

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising