Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le théâtre a trouvé un toit
Le théâtre a trouvé un toit

Le théâtre a trouvé un toit

Advertising

Trois questions à Nadia Ahmane du projet Maison Jaune

Qu'est-ce que Maison Jaune ?

Maison Jaune est une société de production de spectacles vivants créée en janvier 2015. Notre envie est de développer, promouvoir et soutenir des projets en théâtre, danse et musique. Notre credo, naïvement revendiqué, est de ne travailler qu’avec des gens dont le moteur serait le plaisir. Le plaisir de se voir, de se parler et de « faire » ensemble des projets artistiques et humains en adéquation avec notre façon de voir les choses, sans lignes esthétiques ou styles prédéfinis. Ce qui nous semble être en soi une ligne forte à défendre. Et derrière ce « nous », il y a Nadia Ahmane, Lucas Bonnifait, Claire Nollez, Alice Versieux et Alice Vivier. 

Comment est né le projet ?

Nous nous sommes tous rencontrés à La Loge dont Alice et Lucas sont les fondateurs et directeurs puis Nadia est arrivée à la communication et Claire à l'administration. La création de Maison Jaune est le fruit d'une réflexion sur le parcours d'un projet artistique et grandement mûri grâce à nos expériences dans le monde culturel, dans l’édition, la production ou la mise en scène. Et il y a notre expérience à La Loge aussi, où ont été accueillis près de 200 compagnies de théâtre et de danse et plus de 400 groupes de musique. Maison Jaune, c’est le prolongement de tout ça. Ce qui nous intéresse dans cette nouvelle aventure, en plus de celle de La Loge, c'est d'accompagner les artistes lors des différentes étapes du projet : la création, l'administration, la production, la recherches de dates de représentation ou communiquer auprès du public et des professionnels. Et pour certains projets, tout à la fois !

 

Ciel ! Mon placard © Charlotte Fabre

 

 

 

 

Quels sont vos projets ?

En ce moment, nous nous occupons de six projets de théâtre. Des projets d'artistes que nous connaissons, qui sont passés par La Loge ou pas du tout, et qui ont tous une ligne artistique et humaine que nous voulons défendre. Il y a 'Ciel ! Mon placard' qui a été créé à La Loge et qui vient de se jouer un mois au Théâtre du Rond-Point. Il y a également Tête de Lecture, un rendez-vous autour de la lecture et les créations du Club de la Vie inimitable. Et là, tout de suite, notre prochain rendez-vous est avec la compagnie les Roches Blanches et Jean-Luc Vincent qui travaille à la création de ‘Détruire’ d'après ‘Détruire, dit-elle’ de Marguerite Duras. Plein d'idées, en somme ! 

Share the story
À la une
    Advertising