• Actualités
  • Boire & manger

Le Très Particulier, un nouveau bar à cocktails dans un lieu caché de Montmartre

Le Très Particulier bar à cocktails Montmartre

Un voiturier en livrée vous accueille au niveau d'un portail de la discrète avenue Junot : dommage, vous êtes venu en Vélib'. Pas grave, vous sonnez à l'interphone et vous pénétrez dans un lieu plutôt méconnu des Parisiens, et pour cause. Il s'agit de l'Hôtel Particulier à Montmartre, où les suites coûtent la bagatelle de 400 € la nuit environ. Un joli pavillon qui respire le luxe et la volupté, au milieu d'un jardinet aussi charmant que caché, juste derrière la très sélecte Amicale des boulistes de Montmartre. Jusqu'ici, seule la curiosité poussait les riverains à s'y faufiler, mais fin mars le bar à cocktails Le Très Particulier a ouvert ses portes à tous les Parisiens. Pour s'y rendre, il faut descendre au sous-sol. Une salle intimiste et, surtout, un paisible jardin d'hiver vous attendent. A l'heure de l'après-midi, on vous servira du thé, mais dès 18h n'hésitez pas à siroter un cocktail : ils sont frais, artisanaux et audacieux sans jouer les m'as-tu-vu, malgré des noms à réjouir un cinéphile. Goûtez un Égoïste (gin thym citron, sirop maison de camomille et pamplemousse, bitter au citron, thé fumé) ou un Laura Palmer (Americano Cocchi, Mastica, absinthe, jus de citron vert, sucre blanc, sauge), vous ne le regretterez pas. Les prix n'excèdent pas 15 €, ce qui pour un tel endroit s'appelle une proposition honnête.

bar à cocktails très particulier montmartre


Si l'on doit à Oscar Comtet l'idée du bar à cocktails, il faut saluer la décoration signée Pierre Lacroix, diplômé de la prestigieuse école Camondo à Paris. Dans un esprit relais de chasse exotique, le papier peint ressemble à une jungle du Douanier Rousseau, à laquelle répondent la végétation luxuriante du jardin et les plantes tropicales intérieures. La véranda étale au sol son damier qui se reflète dans le socle doré des fauteuils en velours rouge, second clin d'œil à David Lynch et 'Twin Peaks'. Le soin apporté au projet n'épargne pas non plus le beau logo, dessiné par les sœurs Léa et Rosa-Ly Chave Bui-Xuan. Tout a été fait pour que l'on se sente comme dans un écrin, hors du Paris quotidien, à tel point que les serveurs sont aimables... Si Le Très Particulier peut sembler élitiste au premier abord, l'atmosphère qui y règne, loin d'être guindée, favorise autant les conversations que la méditation. Au fond d'un jardin caché montmartrois, au sous-sol d'un hôtel particulier, dissimulé derrière un saule pleureur à siroter un Malaparte, vous appréhenderez le temps d'un instant un certain aspect de la vie parisienne.

>>> Crédits photos : © Lisa-b
>>> Le Très Particulier, 23 avenue Junot Pavillon D, Paris 18e. Ouvert de 14h à 2h du matin, 4h certains soirs de week-end. Réservation conseillée.

Montmartre bar à cocktails Le Très Particulier

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments