Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 'Les Femmes d'Alger' de Picasso devient le tableau le plus cher du monde

'Les Femmes d'Alger' de Picasso devient le tableau le plus cher du monde

Advertising

Inspirée des 'Femmes d'Alger dans leur appartement' (1834) d'Eugène Delacroix, la toile de Pablo Picasso 'Les Femmes d'Alger' (1955) vient de devenir le tableau le plus cher du monde et de l'histoire des enchères – outrepassant le triptyque de Francis Bacon 'Trois études de Lucian Freud' (1969), cédé à 142,4 millions de dollars en 2013.  

En onze minutes à peine dans une salle comble chez Christie's à New York, l'œuvre mise à prix 100 millions a atteint, sous un tonnerre d'applaudissements, les 179,3 millions de dollars (soit le prix approximatif d'une île grecque, d'un Boeing ou de la reconstruction intégrale de Katmandou). Ce tableau représentant des femmes dans un harem est passé de mains en mains : exposé pour la première fois en 1955, il est aussitôt vendu à un couple de New-Yorkais en 1956, et il faudra attendre 1997 pour que la toile reparaisse sur le marché de l'art. Elle est alors vendue à un milliardaire anonyme pour la  « modique » somme de 28 millions d'euros. Prêtée ensuite au musée du Louvre en 2008, elle y reposait jusqu'à ce lundi 11 mai... A ce train-là, la toile pourrait atteindre le milliard d'ici une vingtaine d'années. 

Share the story
À la une
    Advertising