Recevez Time Out dans votre boite mail

Les nouveaux abribus parisiens sont livrés

Par
Emmanuel Chirache
Publicité

« L'homme est un animal à chapeau mou qui attend l'autobus 27 au coin de la rue de la Glacière », écrivait Alexandre Vialatte. C'est tellement vrai qu'on lui a construit des abribus ou abris-voyageurs afin de lui assurer de meilleures conditions de vie. Depuis leur création en 1964, ces 1920 abribus que compte Paris n'ont pas beaucoup changé... jusqu'à aujourd'hui, où ils sont remplacés par une fournée de nouveaux abribus, plus modernes, écologiques et même « intelligents » pour une centaine d'entre eux. Lundi dernier, Anne Hidalgo a d'ailleurs inauguré le premier abribus équipé d'une tablette tactile équipée d'applications, qui permettent de jouer et de s'informer, mais aussi de se renseigner sur le quartier, les plans de bus et de métro, les stations de Vélib', etc. Bref, de quoi rendre l'attente de son bus confortable et ludique. Si vous ajoutez à ça que chaque abribus est doté d'un chargeur universel pour y brancher téléphone portable ou ordinateur... Portant le nombre total d'abris-voyageurs parisiens à 2000, ces grands travaux de remplacement du mobilier dureront jusqu'à l'été 2015. De quoi se convertir au bus, même quand on n'aime pas ça.

Abribus Paris
Abribus
Abribus Paris

À la une

    Publicité