Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right L'Europe aux portes de la Ville
Actualités / Théâtre

L'Europe aux portes de la Ville

Zululuzu par le Teatro Praga
© Alipio Padilha Zululuzu par le Teatro Praga

Et de sept ! Pour sa septième édition, le festival Chantiers d’Europe nous propose de découvrir la scène contemporaine européenne jusqu’au 4 Juin au théâtre de la ville. Trois semaines ouvertes aux artistes et des spectacles qui nous racontent à travers le prisme de leur pays et de leur âge les événements marquants qui ont façonné le visage de l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui. Un panorama artistique qui témoigne des révolutions, des guerres et des crises. Cette année, la programmation des Chantiers d’Europe met à l’honneur cinq pays : la Grèce, l’Italie, la Pologne, le Portugal et enfin la Suède. Elle prend le pouls d’une Europe en mutation en s’intéressant à cette génération d’artistes « viscéralement incompatible avec les tentations de repli sur les "priorités nationales" et de rejet de l’autre qui affleurent ici et là. »

Relic © Miltos Athanasiou

 

Si le fil rouge de ce festival est évidemment l’histoire récente de l’Europe, les thèmes abordés et les mises en forme sont aussi originaux que variés. Ainsi au théâtre des Abbesses, on retrouve le travail de la compagnie Teatro do Vestido. ‘Le Musée vivant des mémoires infimes et oubliées’ revient sur un demi-siècle de dictature de Salazar via les souvenirs intimes d’une femme seule en scène (Joana Craveiro). Plus anecdotique, ‘Carton rouge’ raconte l’histoire de Léo, 12 ans, jeune réfugié en Suède, qui rêve de devenir le prochain Zlatan. Sur la scène du théâtre de la Ville, on croisera les pas de danse de l’audacieuse chorégraphe Clara Andermatt dans une pièce ‘Fica no Singelo’ qui confronte et mélange les danses et musiques traditionnelles portugaises au monde d’aujourd’hui.

Une vision artistique et pleine de promesses offerte par nos « voisins ». Une fenêtre sur le monde qui nous invite à réfléchir sur l’Europe de demain, celle que nous souhaitons bâtir, celle pour laquelle nous voulons lutter. Car au-delà des barrières des langues et des mœurs, qu’on le veuille ou non, il existe une histoire commune qui nous lie et qui nous rassemble : l’Europe tout simplement.

Quoi ? • Chantiers d'Europe.
Quand ? • Du 11 mai au 4 juin.
Où ? • Théâtre de la Ville / Théâtre des Abbesses.

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Elsa Pereira

Un des meilleurs festivals du printemps à Paris : l'occasion de découvrir le travail de compagnies étrangères, de comprendre les initiatives artistiques à travers l'Europe, de s'essayer à d'autres esthétiques, d'autres genres, d'autres histoires...