• Le blog
  • Insolite
0 J'aime
Epingler

L'Optimisme : un journal dédié aux bonnes nouvelles contre la morosité

L'Optimisme : un journal dédié aux bonnes nouvelles contre la morosité

« Mais où va le monde ?!! » Cette question désespérée en forme de constat apocalyptique, vous pourrez la lire indifféremment sous un article évoquant des chiens battus, un ministre corrompu, un massacre au Nigéria ou un attentat. Il faut dire que les gros titres des journaux de la presse quotidienne se font souvent le miroir grossissant d'événements exceptionnels transformés en banale routine. Comme nous le rappellent des articles de Slate, Citizenpost ou Clés, statistiques à l'appui, il est en réalité faux de considérer que le monde devient de plus en plus violent et moins libre, car c'est l'inverse qui se produit. 

Pour lutter contre cette morosité entretenue par le prisme déformant des médias, Catherine, Olivier et Monika ont créé L'Optimisme, un site Internet dédié aux bonnes nouvelles et autres parcours de vie exemplaires. « Les infos négatives divisent les gens, nous explique Olivier, c'est anxiogène. » Pire, d'après les créateurs du site, le cerveau humain absorbe mieux les infos négatives que les positives, et des études américaines auraient démontré que « pour compenser une image négative, il en fallait cinq positives. » En filigrane de L'Optimisme donc, une critique quasi neuro-psychologique des médias.

Un food truck de Los Angeles qui distribue des burritos aux sans-abris

« Les mots clés sanguinolents, les titres racoleurs, ça fatigue les gens, se plaint Olivier. Nous voulons montrer que les bonnes nouvelles aussi peuvent faire le buzz. On n'est pas dupes, on n'oublie pas qu'il existe des problèmes graves dans le monde, mais de toute façon vous l'apprendrez sur les autres médias. On aimerait juste rééquilibrer la balance. » Alors de quoi parle ce journal ? En une, on trouve un article sur des plantations d'arbres en Inde, un food truck à Los Angeles réservé aux sans-abris, une chanson de Leonard Cohen reprise par 1 500 choristes, des photos ou des biographies inspirantes... Mais aussi des citations et des enquêtes sur le bonheur, des conseils pratiques pour retrouver confiance et épanouissement. 

On glisse ainsi subrepticement vers le développement personnel, qui occupe une bonne place sur le site. Une corde que L'Optimisme compte bien transposer prochainement au sein même des entreprises, en organisant des cours de yoga du rire, de méditation ou de n'importe quelle activité anti stress. « Nous avons développé un super réseau grâce au site, détaille Olivier, beaucoup de gens nous ont contactés pour nous proposer leurs services dans plein de domaines. » A côté, le site reste central mais devrait évoluer vers une forme plus participative, par le biais de tribunes sur le bonheur réservées aux lecteurs, à la manière des forums d'antan. Une Vie de merde à l'envers, en quelque sorte. Pour réaliser ces objectifs ambitieux, L'Optimisme a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule, alors si vous souhaitez voir la vie en rose... 



 

 

Commentaires

0 comments