Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Musique : les filles prennent le pouvoir !
Actualités / Musique & soirées

Musique : les filles prennent le pouvoir !

Musique : les filles prennent le pouvoir !
Little Simz

Sacrebleu, les filles prennent le pouvoir ! Si la tueuse Missy Elliott revient au galop avec son nouveau titre "WTF", on souligne également l'arrivée de nouvelles princesses du hip-hop, toutes jeunes et pleines de niaque. On pense à la talenteuse rappeuse US Little Simz qui donnera un concert à la Maroquinerie en février, la hargneuse Angel Haze qui sera de passage à la Bellevilloise le même mois, ou encore le groupe The Internet qui nous jouera sa néo-soul sensuelle portée par la garçonne Syd tha Kyd en mars au Cabaret Sauvage.

Hinds

 

 

 

  

L'indie rock aussi accueille son lot de sacrées nanas, comme les quatre Espagnoles d'Hinds signées sur l'excellent label Burger Records qui seront au Badaboum en février dans le cadre du festival Fireworks. Un festival qui avait ramené l’an dernier les riot girls américaines de Girlpool, qui viennent de sortir un premier album et dont on n'a pas fini d'entendre parler. Le 21 février, ce sont les quatre copines from Manchester de PINS qui viendront faire suinter les murs de la cave de l’Espace B avec leur rock aussi furieux que sucré, et en profiteront pour nous présenter leur album ‘Wild Nights’, enregistré dans le désert de Joshua Tree aux côtés de Dave Catching, guitariste d’Eagles Of Death Metal. Du côté de notre chère patrie, le groupe La Femme revient avec un second album que l'on découvrira sur la scène de l'Olympia le 23 mars, une date qui affiche complet depuis un bail. Les retardataires pourront tout de même se dégoter des places pour les voir au Plan de Ris Orangis le 11, encore disponibles par ici. Plus énervées, les deux Basques de Cannery Terror font couler pas mal d'encre avec leur bon garage féminin influencé par la scène californienne, et titilleraient même la maison Burger Records.

Girlpool

 

 

 

 

 

 

Pour finir, on ira vers le monde de la teuf avec les gonzesses du blog Schlag & Jolie, à l’origine d’un projet réunissant tous nos acteurs nocturnes préférés. Libérées mais surtout déterminées, ces fêtardes ont décidé de créer un calendrier 2016 avec des photos rigolotes, sobrement intitulé « A chatte de revanche ». Les fonds récoltés serviront à soutenir nos collectifs parisiens comme D.KO, SEML, OTTO 10, Camion Bazar, La Mamie’s, Pardonnez-Nous, Alter Paname ou Sonotown, qui se donnent à fond pour nous offrir le meilleur de la fête décomplexée. Une initiative honorable, à encourager par ici. En gros, cette année : les femmes portent la culotte !

Advertising
Advertising