Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Musique sur l'herbe et grand bazar sur l'eau : le Macki Music Festival est de retour en banlieue parisienne !
Musique sur l'herbe et grand bazar sur l'eau : le Macki Music Festival est de retour en banlieue parisienne !
© Remy Golinelli

Musique sur l'herbe et grand bazar sur l'eau : le Macki Music Festival est de retour en banlieue parisienne !

Advertising

Arrêtez tout ! Le Macki Music Festival revient pour sa quatrième édition ce week-end. Roulements de tambours, les mains moites et la boule dans le ventre, on trépigne à l'approche de notre événement parisien préféré. Récapitulatif en quelques points.

On démarre avec le thème, qui change chaque année. Après l'espace l'an dernier, on s'attaque à un seul astre, le soleil. Avec une scénographie et un décor entièrement pensés autour de ce merveilleux corps céleste, Cracki Records et La Mamie's ont pour ambition de mettre en lumière le magnifique parc de Carrières-sur-Seine et de donner le sourire aux festivaliers grâce à une bonne dose de vitamine D. 

Niveau programmation, pas de surprise : on est sur du gros matos, mais surtout, on est en famille ! Si le boss de Rush Hour Antal revient chaque année depuis 2014, c'est parce que le Macki est son « festival préféré », plein d'énergie et de bonnes ondes. Et c'est également pour cela qu'il choisit Carrières-sur-Seine pour la célébration des 20 ans de son label, qui sera mis à l'honneur pendant toute une journée. Soichi Terada en live, Antal en back-to-back avec Hunee, San Proper et leur nouvelle signature Margie : tous s'enchaîneront sur l'une des scènes du festival pour un moment qui s'annonce mémorable. 

 

 

 

 

 

On continue sur l'électronique avec la présence de l'Australien Mall Grab, qui cartonne depuis quelque temps avec ses productions deep-house à la texture garage et aux vocaux très nineties. Le cheval noir de l'écurie Cracki Records Renart nous fera quant à lui l'honneur d'un live techno bien sombre qui décoiffe, et Mézigue de chez D.KO réchauffera l'atmosphère avec le sien, house à la sauce UK, ultra-dansant. Sans oublier son collègue Folamour. Une partie du parc sera à nouveau consacrée à la scène Camion Bazar qui fera ses propres line-up et son lot d'animations géniales, et le closing sera orchestré par les deux teams d'organisateurs, Cracki Soundsystem et La Mamie's

Mais Le Macki, c'est aussi une ouverture vers différents genres musicaux, des concerts et de la chaleur. On le voit avec la présence de BCUC, troupe d'Afrique du Sud révélée cette année grâce à son énergie sur scène et sa musique rythmée, presque voodoo, qui va mettre le festival entier en transe. On grimpera également les températures avec Los Wembler's de Iquitos, groupe mythique péruvien composé de cinq frères qui a inventé la chicha à la fin des années 1960, cette cumbia péruvienne délicieusement psychédélique. Le samedi, ne surtout pas passer à côté de la belle Nadia Rose, rappeuse UK héritière de la vibe de Missy Elliot. On ira aussi du côté du rock/krautrock avec les très punk Rendez-Vous, des Français pleins de niaque qui vont déclencher le pogo et secouer les tignasses. Et si toute cette dynamique vous fait peur, pas de problème, vous pourrez aller chercher un peu de douceur auprès des lives de Kodamä, première signature jazz électronique de Mamie's Records, des excellents Lucien & The Kimono Orchestra, groupe de slow-funk signé chez Cracki, mais aussi de la new wave cosmique du duo danois Gents, et encore du grand Cortex, artiste jazz français samplé par tout le gratin hip-hop US. 

 

 

Comme toujours, les festivaliers pourront se mettre en jambes lors d'une soirée d'ouverture exclusivement techno à la Machine du Moulin Rouge (avec Objekt, Rrose, Paula Temple,... aïe aïe aïe !), et de multiples activités viendront égayer davantage le village Macki, un rigoloto, des fées paillettes, des yogas un peu porn, des karaokés...

Enfin, cette année deux nouveautés s'incrustent à la programmation du festival, deux sorties aquatiques on ne peut plus cool : des pédalos seront à disposition dans le bassin supérieur du arc à côté du Camion Bazar, et des boat parties entièrement commandées par la clique OTTO10 viendront et repartiront du festival, pour des befores et afters mémorables. Voilà l'été. 

 

Quoi ? • Macki Music Festival.
Quand ? • 30 juin, 1er et 2 juillet 2017.
Où ? • Paris (soirée d'ouverture) et parc de Carrières-sur-Seine (78).
Combien ? • Pass 2 jours regular 40 € (+ frais de loc) ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

 

Share the story
À la une
    Advertising