Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right New York s'invite à Belleville, par El Diablo
Actualités / Arts & divertissements

New York s'invite à Belleville, par El Diablo

New York Belleville El Diablo graffiti street art

« Tout comme le hip-hop remixe le son, ou les films de Tarantino mélangent les genres, je m’amuse à sampler, mixer, scratcher des références culturelles qui me sont chères afin d’exprimer mon propre style graphique. » En guise d'introduction au style d'El Diablo, difficile de faire mieux que les propres paroles de l'intéressé. Comme beaucoup d'artistes urbains, Raphaël Ananou alias Jaek El Diablo s'est abreuvé à la source de la pop culture américaine des années 1980, une culture hybride et souple, qui a trouvé dans la rue son premier terrain d'expression avant Internet. Qu'on se le dise, personne ne trolle aussi bien qu'un street artiste.

Tout en rondeurs et en couleurs, les dessins de ce Strasbourgeois d'origine représentent donc des personnages de dessins animés, de Hanna Barbera à Disney, de Tom et Jerry à Winnie l'ourson, déguisés en rappeurs. Des créations cartoonesques et nostalgiques qu'on pourra admirer à l'exposition 'Origins' de la galerie Lacroix à Belleville à partir du 9 octobre prochain. Pendant le vernissage, El Diablo réalisera même une œuvre in situ. Et parce que l'art se doit d'être accessible, une « Diablo Box » aux airs de carton à pizza arty (et sérigraphiée) sera vendue 130 euros depuis un faux food truck peint sur les murs. A l'intérieur, une œuvre originale, un imprimé et quelques goodies dont vous découvrirez le détail sur place. Et n'oubliez pas que El Diablo se cache dans les détails. 

Quoi ? • 'Origins' par El Diablo.
Quand ? • Du 9 octobre (vernissage) au 7 novembre.
Où ? • Galerie Lacroix, 19 rue Lesage, Paris 20e.

 

 

 

 

 

 

Advertising
Advertising