• Actualités
  • Sport

Nous étions à l'inauguration de la première salle d'escalade parisienne Arkose Nation

Nous étions à l'inauguration de la première salle d'escalade parisienne Arkose Nation
©Étienne Lobelson

A l'horizontale sur le mur en dévers, l'un des meilleurs grimpeurs français essaie tant bien que mal de se hisser jusqu'en haut du bloc et accéder à la dernière prise, qu'il doit attraper des deux mains pour valider sa performance. Ce parcours (duquel il vient d'ailleurs de tomber) a été créé spécialement pour le « Master » organisé à l'occasion de l'inauguration d'Arkose Nation, auquel participent douze des meilleurs grimpeurs français. Dans la grande salle qui accueille le concours, le public concentré et bouillant s'est regroupé sur les imposants tapis pour assister à la compétition.

Une inauguration en grande pompe

Autant dire que nous avions moins fière allure, une heure plus tôt. Arrivés en début de soirée ce mardi 31 janvier pour la séance d'initiation organisée par l'équipe d'Arkose, nous avons enfilé nos chaussons dans des vestiaires flambants neufs, puis sommes descendus dans « la fosse ». Nous avons pu y découvrir l'escalade de bloc, cette discipline qui se pratique sans corde ni baudrier sur des murs de 4,5 mètres maximum. De jaunes à violet, les niveaux de difficulté des blocs sont faciles à reconnaître. Malheureusement, nous n'avons pas pu dépasser le deuxième palier (vert), le niveau de la salle étant très relevé (nous en reparlerons). 

Arkose Nation_inauguration_etienne_lobelson

 

La « fosse », un niveau en-dessous du rez-de-chaussée © MB

 

 

 

 

 

 

 

Inauguration_Arkose_Nation_Malo_Barrette

 

Les niveaux de difficulté. De très difficile à très difficile © MB

 

 

 

Dans un ancien bâtiment industriel

L'inauguration s'est ensuite poursuivie avec le Master. Après avoir regardé les grimpeurs de haut niveau se frotter aux blocs, nous avons fait un petit tour du propriétaire. De retour à l'entrée, nous nous sommes d'abord arrêtés au comptoir pour mettre la main sur une bière, choix difficile parmi la gamme immense de bières locales et artisanales que la maison propose. Puis, en marchant vers le fond de la salle principale (celle qui sert de « lieu de vie »), nous y avons découvert le restaurant : l'occasion parfaite de goûter la nourriture bio, locale et de saison servie ici : de délicieux plats allant de l'assiette de patatas bravas au poulet fermier de Vendée cuisiné tikka.

L'endroit est baigné dans une atmosphère chaleureuse et accueillante. Arkose Nation s'est implanté dans un ancien bâtiment industriel : les toitures en verre et armatures d'acier de la fabrique, conservées lors de la restauration, se fondent parfaitement dans l'ambiance moderne et urbaine du lieu. Des peintures murales dans le genre street art décorent les murs qui ne sont pas recouverts de prises.

 

Inauguration_Arkose_Nation_Malo_Barrette

 

L'espace restaurant transformé en petite scène de concert © MB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arkose Nation _inauguration_etienne_lobelson

 

La grande salle de grimpe, avec la toiture de l'ancienne fabrique © MB

 

 

 

Un niveau global très relevé

Malgré un cadre idéal, on a été un peu déçus par la conception et le niveau des parcours de bloc, trop relevés pour un public amateur. En effet, il y a une différence excessive entre le niveau jaune (échauffement) et le reste. Le deuxième palier, vert, est destiné à des grimpeurs déjà confirmés. Et pour passer au bleu, comptez beaucoup d'expérience et un entraînement musculaire approprié. Dans la continuité de cette remarque, on a aussi trouvé un certain manque de liberté sur les murs : l'immense surface de grimpe est peu exploitée, et il sera difficile pour les grimpeurs un peu aventureux de créer leurs propres parcours. Pareil pour les enfants, qui sont relégués dans une petite salle à part.

Mais cette démarche semble être la philosophie d'Arkose, dont les salles à Montreuil et à Lyon (M'Roc) fonctionnent déjà sur ce même modèle et rencontrent pourtant un franc succès. On ne se fait donc pas trop de soucis pour eux et on file écouter le groupe Lazzy Bird, qui inaugurait ce soir-là la scène de concert de la nouvelle salle Arkose Nation. 

 

Arkose Nation_inauguration_etienne_lobelson

 

A l'intérieur de la salle pour enfants © MB

 

 

 

Quoi ? Arkose Nation, salle d'escalade, cours de pilates et yoga, restaurant bio, bar et salle de concert.
Où ? 35 rue des Grands-Champs, 75020 Paris
Quand ? Ouvert toute l'année de 8 heures à minuit la semaine, de 9 heures à minuit le week-end.
Combien ? De 8 à 14 € pour un ticket à l’unité. Carnet 10 entrées de 65 € à 120 € et abonnements de 23 € à 70 € par mois.
Retrouvez plus d'informations sur la page Facebook d'Arkose Nation.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments