Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right On a testé la relaxation par flottaison

On a testé la relaxation par flottaison

Advertising

Est-ce la proximité du Château d'eau qui a donné envie à Maïté et Alex de réinventer le spa à Strasbourg-Saint-Denis ? Finis les surfaces carrelées, les salons lounge tellement impersonnels qu’on en est mal à l’aise, puisque ces deux entrepreneurs de 25 et 27 ans ont créé Meïso. Alors non, ça n'a rien à voir avec l'endroit où E.T l'extraterrestre veut téléphoner, mais le terme signifie « méditation » en japonais. Sophrologue de formation, Maïté a découvert les bienfaits du corps en flottaison à Londres. Ne paniquez pas, on va vous expliquer.

Situé au sous-sol de l'immense espace de co-working de La Paillasse où se côtoient stylistes et artistes, Maïté nous accueille dans un véritable cocon. Elle offre une petite infusion ou un verre d’eau, avant de nous inviter à tester l’expérience de flottaison. Elle nous guide vers une cabine qui ressemble à un sauna tout de bois ouvragé, expliquant qu’il faudra se laisser porter dans l’eau pendant près d’une heure pour atteindre un niveau de relaxation quasi-inconnu. Ambitieux. On entre alors dans ce qui semble être un jacuzzi mais qui est en réalité une baignoire-coque entièrement réalisée par imprimante 3D, capable de contenir 1000 litres d’eau et 600 kilos de sel d’Epsom (ou sulfate de magnésium), un agent très iodé qui permet de recréer cette sensation de type « mer morte ».

En grande professionnelle, Maïté vous conduit dans cet exercice de relaxation avec ses mots qui résonnent dans la cabine. Pendant les vingt premières minutes, on cherche un peu sa place, on est surpris par cette eau à la texture lourde, différente. Mais le pari est plutôt réussi, on lâche enfin prise et on profite. L’eau, éclairée de quelques veilleuses, offre un réel moment d’apaisement durant lequel les muscles se relâchent, ce qui peut être un peu douloureux à la fin de la séance. Après ce moment de réelle douceur, la douche post-flottaison semblerait presque barbare. Meïso arrive à convaincre car nos deux amis ont su exactement où nous entraîner. Savamment pensé, le lieu a été construit de leurs petites mains, du sol au plafond. Tout est fourni, la serviette et les gels douche. Vous n’avez plus qu’à venir comme vous êtes… Dans le plus simple appareil ! 

 Où ? • 226, rue Saint-Denis à la Paillasse, Paris 10e.

Quoi  ? • Meïsō - Système de flottaison.

Combien ? •1 heure : 60 euros. 45 euros pour les étudiants et les demandeurs d'emploi.

 

 

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising