Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

On a testé la Zomb'in the dark, course d'orientation horrifique en forêt

Par Justine Reix
Publicité

L'équipe Time Out a décidé de sortir la machette et de se la jouer 'The Walking Dead' en participant à la Zomb'in the dark. Située dans les bois de Nemours (proche de Fontainebleau), la course est loin d'être une ballade digestive, la forêt s'avérant sauvage et ne possèdant que peu de sentiers. C'est dans une ambiance bon enfant que les participants, zombies comme survivants, répondent à nos questions (cf. ci-dessous). Lorsque le soleil se couche, les esprits s'échauffent, il est l'heure (22h20), les départs se font par vagues de quatre à six personnes toutes les trois minutes. En grimpant et en s'enfonçant dans la végétation, on s'aperçoit que la musique des stands s'estompe peu à peu jusqu'à disparaître complètement et que les cimes nous plongent dans un cadre obscur. Pas de doute, même le plus courageux aura quelques frissons.

Nous décidons de procéder différemment de la plupart des candidats et d'allumer notre lampe frontale seulement pour regarder la carte et de ne pas passer par les petits sentiers qui sentent le piège de zombies à plein nez. L'immersion est totale, nous ne parlons quasiment pas afin de ne pas nous faire repérer et nous nous prenons bon nombre de branches et toiles d'araignée dans la figure. Quelques zombies tentent de nous pourchasser en vain car, c'est bien connu, les journalistes courent vite ! Au fil des balises, les points s'accumulent mais le temps reste compté. Au fin fond de la forêt, « légèrement » perdus, nous n'avons plus que quinze minutes pour trouver le point d'arrivée. Un bon sprint en ligne droite et nous voilà sortis de cet enfer jouissif. 

En somme, une course bien plus sportive qu'il n'y paraît qui nous a énormément amusés. Petit (ou gros ?) point négatif : notre puce, censée enregistrer nos points, n'a rien sauvegardé. Heureusement, le secrétariat a réussi à télécharger sur la carte mémoire de la puce nos balises validées. L'indication 0 point nous aura finalement fait plus transpirer que l'épreuve en elle-même. 

Notre rencontre avec les survivants et les zombies : 

©JustineReix/TimeOut

Est-ce votre première Zomb'in the dark ? Plutôt excités ou anxieux ? 

Oui, c'est notre première fois. Un peu des deux ! 

Vous êtes plus venus pour les zombies ou la course d'orientation ? 

On ne sait pas, on se demande même ce que l'on fait là, mais c'est drôle et sympa. On a découvert Zomb'in the dark grâce à un classement des courses les plus originales sur Internet. 

©JustineReix/TimeOut

Est-ce votre première Zomb'in the dark ? Plutôt excités ou anxieux ? 

Oui, c'est une première. On est bien plus qu'excités, on est à fond et comme vous pouvez le voir nous sommes prêts !

Vous êtes venues pour les zombies ou la course d'orientation ? 

Les zombies sans hésitation, cela ajoute du piment à la course. 

©JustineReix/TimeOut

Est-ce votre première Zomb'in the dark ?

Non, c'est la deuxième fois, on a adoré l'année dernière donc on a décidé de recommencer. 

Pourquoi le statut de zombie plutôt que celui de survivant ? 

En fait, cela s'est fait complètement par hasard la première fois, on devait faire la course et on s'y est pris un peu tard pour s'enregistrer, c'était déjà complet, donc on a décidé de faire les zombies. Ca nous a tellement amusés qu'on s'est dit qu'on allait recommencer pour cette deuxième édition. 

Vous avez des tactiques pour attraper les survivants ?

Oui, on a des pièges à loup dans notre sac (rires). On a aussi l'intention d'allumer nos lampes et de se faire passer pour des participants en criant : « Venez par là, la balise est ici  ! »

©JustineReix/TimeOut

Est-ce votre première Zomb'in the dark ? Excités? 

Oui. Un petit peu excités, on a hâte de voir ce que ça va donner. 

Pourquoi le statut de zombie plutôt que celui du survivant ? 

Parce qu'on voulait tester avant de faire la course l'année prochaine, histoire de voir un peu comment ça se passe avant de devenir un survivant. 

Vous avez des tactiques pour attraper les survivants ?

On va improviser en espérant attraper plein de languettes de vie. 

Bonus : certains vont même jusqu'à comploter sur le parking pour sortir grand gagnant de la course. ©JustineReix/TimeOut

À la une

    Publicité