Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right On a visité le pop-up store parisien de Kanye West
Actualités / Mode & shopping

On a visité le pop-up store parisien de Kanye West

Kanye West
© EP / Time Out Paris

Nom de code : Pablo. Devant la devanture ébène du 40 rue de Richelieu (Paris 1er) se dessinait samedi dernier une sinueuse file d'attente. La raison ? Un tweet de Kanye West. Les 24 et 25 juin à Paris, la star américaine présentait sa collection de fringues. Deux jours à peine et une seule adresse pour se procurer t-shirt et hoodies siglés : autant dire que les groupies du rappeur étaient sur le pont dès vendredi matin.

 

 

 

« Ca va, tout le monde va bien ? » interroge un vigile avant de faire entrer des petites grappes de personnes. « 5 personnes, 5 ! » Dans la queue, certains attendraient des heures durant pour pouvoir s'acheter une pièce signée Kanye West. « J'attendrais même trois heures s'il le fallait », répond un grand brun lorsque le vigile annonce le temps d'attente. A l'intérieur, une dizaine de fringues sur des portants : des t-shirts, des vestes en jean, des hoodies et des sweat-shirts. Des vêtements et des casquettes vendues entre 45 et 400 euros (pour les vestes Pablo vintage et I feel like Pablo). Impossible d'essayer les vêtements, il faut d'abord les choisir sur papier puis payer pour enfin pouvoir vérifier que la taille convient. Une procédure que les vendeurs expliquent inlassablement en français et en anglais. 

La collection, quant à elle, est plutôt basique (du moins pour les hérétiques) : des t-shirts en coton blanc, noir et parfois vert fluo frappés d'une typo gothique et sur lesquels on peut lire « Pablo » (en référence au dernier album de Kanye, 'The Life of Pablo'), « Paris » ou encore « In loving memory of ». Dans le pop-up store, la collection part comme des petits pains. 

© EP / Time Out Paris

 

© EP / Time Out Paris

 

© EP / Time Out Paris

 

Le succès du pop-up store n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Dès le lendemain, le street artist Kidult vandalisait la devanture noire en écrivant « Real » et « Slaves » sur la devanture et postant la photographie sur son compte Twitter en signant #thelifeofchao. Avouez, le hashtag est drôle. 

Et Kanye de répondre :

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Latest news