Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right One One Six Festival : les musiques électroniques en fête dans trois lieux parisiens
Actualités / Musique

One One Six Festival : les musiques électroniques en fête dans trois lieux parisiens

One One Six Festival : les musiques électroniques en fête dans trois lieux parisiens
© Jacob Khrist

D’abord un collectif organisateur de soirées dub et psytrance dans divers lieux parisiens depuis quatre ans, One One Six décide aujourd’hui de monter son festival. Et pour l’occasion, l’association s’ouvre à une plus grande diversité de registres musicaux, ajoutant à son répertoire des artistes acid techno, house, progressive et même… cumbia. Une maxi fête itinérante qui aura lieu sur trois jours à travers trois lieux, avec une introduction aux musiques électroniques en préface le jeudi.

On démarrera donc le jeudi 27 avril de 19h à 21h devant deux conférences autour des musiques électroniques dans le théâtre de Verdure des Grands Voisins, sur des thèmes choisis par les internautes : « Les musiques électroniques dans le cadre politique, leur place dans l’organisation du vivre-ensemble » et « La démocratisation du dub : rétrospective et avenir ».

Après l’éducation, place à l’action ! Les festivités auront lieu le lendemain, vendredi 28, de minuit à 7h au Glazart, pour une grande rave techno / acid avec le Londonien D.A.V.E. the drummer et une flopée de DJ parisiens. Le 29 avril réunira les fans de psytrance et de dub au Carré Montparnasse et on terminera en beauté le dimanche après-midi en plein sur la plage de notre 6B adoré, avec Guts, Captain Cumbia et Around the World pour la partie musiques du monde, ainsi que le Camion Bazar et Rose et Rosée sur la scène house et disco.

Un bel événement qui fédérera tous les publics en un seul, tout au long de ce week-end !

 

Quoi ? • One One Six Festival.
Quand ? • Du 27 au 30 avril 2017.
Où ? • Les Grands Voisins, le Glazart, le Carré Montparnasse, le 6B.
Combien ? • Entre 12 et 25 € (billetterie).

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments