Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Paris sans voitures ? C'est pour le 25 septembre !
Actualités / Vivre en Ville

Paris sans voitures ? C'est pour le 25 septembre !

Paris sans voitures ? C'est pour le 25 septembre !

C’est officiel : le 25 septembre, de 11h à 18h, les Franciliens devront laisser leur voiture au garage s’ils veulent circuler dans Paname. Pour la seconde année consécutive, la mairie de Paris lance l’initiative « la Journée sans voiture », permettant aux piétons et autres cyclistes de se réapproprier cet immense espace habituellement occupé par des engins polluants. Outre l’aspect climatique, l’avantage est aussi de se balader sans risquer de voir sa joue plaquée contre un pare-brise, et de circuler en toute décontraction, loin du stress et du carcan sonore habituels.

Autre bonne nouvelle : si l’an dernier le manque d’ambition de la mesure avait été pointé du doigt (seuls certains arrondissements y avaient participé), la ville rapporte chez nos confrères du JDD que, cette fois-ci, « la zone piétonnisée a été multipliée par trois ». A l’exception des taxis, des bus et des services d’urgence, personne ne pourra rouler au nord jusqu’à Montmartre, à l’ouest jusqu’à l’Arc de Triomphe et à l’est jusqu’au bois de Vincennes. Pour le reste de Paris, la vitesse sera limitée à 20km/h. Encore selon le JDD, voilà la zone qui devrait être définitive.

© JDD

 

L’an dernier, la « Journée sans voiture » avait permis de développer des activités variées comme du yoga à Châtelet ou une grande rando sur les Champs-Elysées. Preuve que sans moteur, l’espace d’une journée, on va rouler bonheur.

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments
Nicolas Hecht moderator

Paris sans voitures, ce sera bientôt presque toute l'année si les projets d'Anne Hidalgo se concrétisent. Alors oui, c'est bien d'avoir un air pur en ville, mais ça reste profitable uniquement aux Parisiens. Les banlieusards pourront eux trimer en voiture pour entrer dans la capitale, ou essayer de trouver une place de parking hors de prix (c'est Indigo qui doit se frotter les mains). Si au moins ces mesures étaient accompagnées d'une vraie politique de transports en commun efficaces et accessibles à toutes les bourses...