Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Parlez-vous le parisien ?
Actualités / Vivre en Ville

Parlez-vous le parisien ?

Parlez-vous le parisien ?

Chaque jour à Paris, un nouveau mot est créé, une nouveau terme infuse, un concept flambant neuf fait ses gammes auprès de la jeunesse, jusqu'à ce que des dizaines de nouveaux mots, plus ou moins admis par les uns et les autres se retrouvent sur les lèvres des Parisiens. Mélangez-tout ça et vous obtiendrez un jargon quotidien plutôt cocasse, un parler parisien, fait d'euphémismes, de paraphrases ou de clichés, auquel il manquait un dictionnaire digne de ce nom.

Pour ça, il faut remercier Jean-Laurent Cassely, journaliste et ethnologue urbain, « spécialiste mondialement reconnu des burgers du 20e », et Camille Saféris, qui a fait ses gammes chez "Nulle Part Ailleurs", pendant la belle époque Canal. Une bonne dose d'humour et de dérision ont suffi pour concocter ce pot-pourri de vannes sémantiques que l'on ne peut s'arrêter de lire. Résolument léger dans son contenu, le livre a quand même demandé une bonne dose de boulot. Avec ses détournements et ses photos légendées, il nous rappelle le fameux ouvrage de Pierre Desproges 'Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis', sorti en 1985. Au fil des 140 pages, on retrouve donc les mots et néologismes qui font le parler parisien des années 2010. Tout y passe : la culture, la bouffe, les sorties, le travail, les tendances. Au milieu de ce gloubiboulga linguistique, pas toujours facile de s'y retrouver. Par exemple, savez-vous réellement ce que signifie le concept « bistronomique », ce qu'est un « chargé d'études » dans une boîte, ou la définition de « DM Fail ». Si oui, pas besoin de vous contrarier : attention, vous êtes probablement un Parisien pur jus.

copyright : Lionel Piovesan / Kwikstori

 

En toute honnêteté, on s'est bien retrouvés à la lecture du livre et nous avons bien ri. Florilège :

• Pancakes (miam) n.m. Crêpes, pour faire New York.

• Panier Bio (piegeafilles) n.m. Cagette pleine de légumes d'Ile-de-France vendue chaque semaine sur abonnement, destinée à soutenir l'agriculture régionale et à encourager la culture du cerfeuil seine-et-marnais. « J'ai récupéré 6 kilos de navets bio ce weekend, c'est con, j'avais plutôt envie de me faire un jap'. » (Mélanie Thierry)

• Vernissage (raout) n.m. Pince-fesses pour l'inauguration d'une exposition à visée artistique quelconque (photos vintage*, accrochage conceptuel, collage porno...). Indique qu'il y aura probablement de quoi bouffer à l'œil.

• Bistronomique (panaisdeladernierepluie) adj. Contraction de « bistrot » et de « gastronomique ». Qualifie une tentative d'hybridation de la cuisine de brasserie traditionnelle avec des apports culinaires « auteurisants » ou des « twists recettaux » innovants. « Le Balto fait de la joue de dindon farcie au panais ? Ils se la jouent bistronomique ou quoi ? » (Gérard D.)

 

copyright : Lionel Piovesan / Kwikstori

 

>>> Le dictionnaire franco-parisien 'Je parle le parisien' de Jean-Laurent Cassely et Camille Saféris édité chez Parigramme, 139 pages, 2015.

Advertising
Advertising