Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right ‘Personal Shopper’ : Kristen Stewart illumine le nouveau film d’Olivier Assayas
Personal Shopper

‘Personal Shopper’ : Kristen Stewart illumine le nouveau film d’Olivier Assayas

Advertising

Spectrale, Kristen Stewart rayonne dans la majestueuse histoire de fantômes d'Assayas

Au milieu de toutes les surfaces miroitantes et des ambiguïtés qui traversent cette histoire de fantômes, envoûtante et incroyablement peu conventionnelle, d'Olivier Assayas, on peut dire une chose avec certitude : Kristen Stewart est devenue une putain d'actrice. L'ancienne star de ‘Twilight’ était déjà l’atout principal du dernier film d'Assayas, ‘Sils Maria', dont elle volait tranquillement la vedette à Juliette Binoche. Ici, Stewart apparaît dans pratiquement tous les cadres, soutenant l’objectif de la caméra avec son propre regard narquois, espiègle et mystérieux.

Sa performance a une influence galvanisante sur le film, alors même que son personnage, l'introvertie Maureen, semble toujours sur le point de s’évaporer. Chineuse de vêtements de haute couture pour une célébrité insupportable – en écho à ‘Sils Maria’, alors qu’Assayas parcourt ici un thème très différent –, Maureen est hantée, dans tous les sens, par la récente mort de son frère jumeau. Apprentie médium, elle squatte l’ancienne demeure de celui-ci, la nuit, à la recherche d'une communication avec l’au-delà. Et fait ainsi la connaissance d’un fantôme ou deux – mais à qui ces âmes appartiennent-elles, au fond ? Ces esprits la traquent-ils, ou lui indiquent-ils d’insidieuses instructions, à travers ces sms anonymes qui commencent à envahir son téléphone ?

Personal Shopper

 

A mesure que le sang-froid, déjà fragile, de Maureen commence à se briser, il devient de plus en plus difficile de dire si elle est plus en proie à une absence de ce frère défunt ou à l’inquiétante présence de son esprit. Même sa patronne est à peine visible pour elle, ne laissant qu’une étrange trainée de notes et des messages dans son sillage. Parmi les nombreux thèmes qui semblent ici occuper l'esprit d'Assayas, on remarque en particulier le caractère désincarné – et désincarnant – de la communication moderne et des réseaux sociaux, qui semblent faire de nous tous nos propres fantômes. Et sans doute aucun film à ce jour n'avait encore fait du téléphone portable un tel instrument de tension et d’angoisse. Où la simple mention d’un nouvel sms peut entraîner un suspense haletant.

Pour préserver le plaisir du spectateur, on se gardera de révéler davantage les glissements du film, sa déambulation vitreuse à travers des genres multiples, éclatés, et de troubles niveaux de conscience – sauf peut-être, pour préciser qu’Assayas retrouve ici la veine fiévreuse et maîtrisée de certains de ses meilleurs films, tels ‘Irma Vep' ou ‘Demonlover’. Et qu’il a surtout trouvé en Kristen Stewart une muse impeccable et harmonieuse, qui porte le film avec toute la grâce de sa sensualité curieuse.

Personal Shopper : bande-annonce

 

     

>>>> 'Personal Shopper' d'Olivier Assayas, avec Kristen Stewart. Actuellement en salles.

Voir aussi notre dossier : les meilleurs films du moment

Share the story
À la une
    Advertising