Actualités / Vivre en Ville

Photos : le boardercross de Ménilmontant

Ménilmontant boardercross skate roller Ménil'descente
© EChirache

« Attends, il faut qu'on aille là où on verra le plus d'accidents ! » s'époumone un gamin de 6 ou 7 ans, venu voir le second Boardercross de Ménil'descente de l'histoire de Paris. Comme tous les gens dans le public, l'enfant veut du gadin, des chutes et du popotin sur le bitume. Il sera récompensé de sa patience, car tout le monde ne descend pas la très pentue rue de Ménilmontant comme sur des roulettes. Certains rivalisent pourtant d'adresse, sautant sur les tremplins allègrement ou slalomant entre les obstacles disséminés sur toute la course, plus longue et tortueuse que l'an passé.

Chacun son style : les rollers filent à toute allure, tandis que les skaters dérapent sur une dizaine de mètres. Plus étonnant et casse-gueule, certains sont assis inconfortablement dans des voiturettes qui dévalent les 8 % de pente cahin-caha. Sans surprise, ce sont eux qui régaleront le plus l'assistance avec leurs gadins. Le gamin de tout à l'heure est ravi : « Il a cassé sa planche ! » A l'année prochaine, les enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments