Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Portrait de cinéaste : Miguel Gomes ('Tabou', 'Les Mille et Une Nuits') en 7 questions
Actualités / Cinéma

Portrait de cinéaste : Miguel Gomes ('Tabou', 'Les Mille et Une Nuits') en 7 questions

Portrait de cinéaste : Miguel Gomes ('Tabou', 'Les Mille et Une Nuits') en 7 questions

Première édition de nos portraits chinois de cinéastes. Chaque semaine, Time Out vous plonge dans les yeux d'un réalisateur. On débute avec Miguel Gomes.

Né le 20 février 1972 à Lisbonne, le formidable réalisateur portugais Miguel Gomes incarne la renaissance du cinéma lusophone. Et si l'on a déjà eu l'occasion de le rencontrer pour les somptueux 'Tabou' et 'Les Mille et Une Nuits' (qui vient de sortir en DVD), on a profité de sa venue à Paris pour faire un mini-entretien.

 

Un film qui vous rend heureux ?

'Meet me in Saint Louis' de Vincente Minnelli.

Une scène de cinéma que vous affectionnez particulièrement ?

Deux scènes de drague : la scène de danse dans 'Un été violent' de Valerio Zurlini ; la séquence d'ouverture de 'New York, New York' de Martin Scorsese.

 

Un acteur ou une actrice (même disparus) avec lequel ou laquelle vous auriez aimé travailler ?

Jerry Lewis et Dean Martin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous étiez une bande originale ?

J'imagine que les gens qui imaginent être une bande originale ont des sérieux problèmes mentaux... Mais comme pour la plupart, j'oscille entre la B.O. du 'Mépris' de Godard et celle du 'Magicien d'Oz'.

 

Le personnage de film dont vous vous sentez le plus proche ?

L'âne de 'Au hasard Balthazar' de Robert Bresson. 

 

 

 

 

 

Un personnage de film que vous n'aimeriez pas croiser dans la vraie vie ?

Le personnage incarné par Jim Carrey dans 'The Cable Guy' ou celui de Robert de Niro dans 'The King of Comedy'.

 

 

Si vous n'étiez pas cinéaste, qu'auriez vous fait ? 

Je serais président de la République ou critique de cinéma.

Advertising
Advertising