Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Pourquoi l'obsession des jeunes pour la technologie n'est pas si grave après tout

Pourquoi l'obsession des jeunes pour la technologie n'est pas si grave après tout

Advertising

En partenariat avec Honor.

Les trois-quarts d’entre nous sommes collés à notre smartphone – et pourtant la jeune génération trouve la technologie réellement valorisante, selon une nouvelle recherche commandée par la marque de portables Honor.


Si l’idée de vivre sans votre smartphone vous fait frissonner, ne vous inquiétez pas : vous êtes en bonne compagnie. Selon une recherche commissionnée par la marque de téléphones portables Honor, trois quarts de la génération Y affirment qu’elle n’y arriverait pas sans téléphone.

Honor a interrogé 1 500 personnes âgées entre 18 et 34 ans provenant de trois des plus grands pays européens et 73 % d’entre eux ont décrit leur téléphone comme essentiel à leur quotidien.
En France, la génération Y est légèrement moins addict à la technologie que chez ses voisins européens, mais tout de même 68 % des jeunes Français décrivent leur portable comme vital. Est-ce un problème ? Devrions-nous être préoccupés par le fait que la plupart d’entre nous sont incapables de passer plus de deux heures sans regarder l’écran de leur téléphone ?


Génération techno
Apparemment non. A part quelques inconvénients à signaler (notamment concernant la vie privée), la génération Y juge que la technologie a des effets positifs. Plus de 82 % des jeunes Français confirment qu’ils se sentent valorisés par la technologie actuelle et une majorité affirme qu'elle les aide à apprécier davantage la beauté des choses, et que cela a aidé les gens à être plus ouverts et plus tolérants. Nous sommes aussi plus optimistes sur notre futur personnel : 65 % des « Millennials » croient qu’ils auront la possibilité de poursuivre leur rêve.


Faire le grand saut
Les résultats du questionnaire ont démontré un lien entre la technologie et la bravoure. Soixante-douze pour cent des personnes ayant répondu au questionnaire en Europe pensent que la technologie peut permettre aux gens de prendre des décisions courageuses.
Mais que signifie vraiment « courageux » ? Pour Honor (une marque qui existe « for the brave »), « bravoure » signifie « courage », « persistance » et aussi savoir transformer les mots en actions. Ce n'est peut-être pas un hasard si cette génération qui a grandi juste après une crise financière considère que commencer un nouveau business ou quitter son emploi pour entreprendre une nouvelle carrière constituent les actions les plus braves. Il semblerait que les « Millennials » pensent que maîtriser sa vie professionnelle est encore plus courageux que de voyager aux quatre coins du monde ou faire des enfants.


L'amour, l'argent, l'amour
Mais le plus intéressant est de constater que la génération Y a beaucoup plus d'estime pour le bonheur que pour l'argent. Quand on leur demande la nature de leurs envies et ce qu’ils veulent faire plus tard, les jeunes mettent l’aspect financier après l’idée de trouver un métier qu’ils aiment, trouver le bon conjoint ou encore avoir le temps de profiter de la vie. Soixante-dix-neuf pour cent des jeunes Français pensent que la technologie peut jouer un rôle dans l’aboutissement de leurs objectifs. En fin de compte, peut-être qu’être rivés à nos smartphones n’est pas une si mauvaise chose que ça. Nos parents pensent que nous perdons notre temps en étant collés à ce petit écran, mais nous sommes en train de réaliser nos rêves, un « swipe » à la fois.

Share the story
À la une
    Advertising