Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris le week-end du 1, 2 et 3 avril ?
Que faire à Paris le week-end du 1, 2 et 3 avril ?
© Elsa Pereira

Que faire à Paris le week-end du 1, 2 et 3 avril ?

Advertising

A moins que vous ne soyez en période de révision intensive ou complètement fada de votre boss, vous attendez impatiemment la meilleure période de la semaine : le week-end. Ah, quel bonheur de se prélasser en pyjama dans son lit, réveil débranché, scrollant sur Time Out à la recherche d’un plan plus excitant que le dernier ‘Batman vs Superman’. Et puisqu’on est sympa, on vous a concocté un petit programme pour compenser cette pluie déprimante. Garantie sans poissons d’avril.

Se faire une détox

En ce moment vous êtes stressé, non ? Mais si, ça se voit à votre petite bouille que vous frôlez le burn-out professionnel et que vous rêvez de vacances au soleil. Bon, pour les vacances, il faudra attendre un peu. Pour le stress par contre, rien de mieux qu’une petite session de yoga. Au programme : du bikram ou du fly yoga, deux formes alternatives de la discipline. Pour ceux qui rêvent d’un corps avec un grand C, testez la piscine d’Issy pour sortir la tête de l’eau. Et si vous êtes encore moins sportif que le moins sportif de nos journalistes, vous pouvez toujours applaudir les coureurs du marathon de Paris dimanche.

 

 

 

 

Manger c’est la vie

Parfois, le bonheur se limite à peu de choses : un bon plat, en bonne compagnie et on se sent pousser des ailes (comme dans la pub). Oubliez donc le nouveau brunch à la mode et misez sur une valeur sûre, l’un des meilleurs restos de Paris : Dersou. Dimanche, ils lancent le Ramen Brunch et, rien que pour ça, on aimerait sauter le vendredi et le samedi. Sinon vous pouvez aussi swinger dans l’habituel Brunch Vinyle du Point Ephémère. Ou tout simplement vous contenter de la pause thé du samedi, dans le nouveau temple du matcha. Croyez-nous, votre petit ventre vous remerciera.

© Umami Matcha Café

 

 

Boire des cocktails solidaires

Bon, l’idée ce n’est pas de faire de vous des nouveaux Besancenot. En revanche, on vous conseille fortement d’assister à la projection publique de ‘Merci Patron’, place de la République. Réalisé par François Ruffin, le film démantèle à merveille les rouages du système capitaliste, poing levé face au groupe LVMH. Et si vous trouvez ça trop gaucho, vous pouvez tout simplement aller boire un verre dans ce nouveau bar solidaire de Pigalle.

© Houssine Bouchama

 

 

Share the story
À la une
    Advertising