Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Sidi Larbi Cherkaoui envahit la Grande Halle de La Villette du 1er au 9 juin
Actualités / Théâtre

Sidi Larbi Cherkaoui envahit la Grande Halle de La Villette du 1er au 9 juin

Noetic
© Bengt Wanselius

Deux spectacles sinon rien. Le chorégraphe et danseur belge Sidi Larbi Cherkaoui revient célébrer le mois de juin sur la scène de la Grande Halle avec deux créations 'Fractus V' et 'Noetic'. On avait déjà croisé Sidi Larbi Cherkaoui, habitué de La Villette, et son travail chorégraphique complexe et esthétique avec TeZuka ou encore Genesis. Cette fois-ci, le directeur artistique du Ballet Royal de Flandres a choisi de présenter deux spectacles dont un encore inédit à Paris.

Le très métaphysique 'Noétic' s'intéresse ainsi à notre besoin de structurer nos existences. Un geste chorégraphique conçu au millimètre et mis en scène avec dix-neuf danseurs du Goteborg Operan Danskompani. Dans cette chorégraphie cyclique composée « de micro-gestes synchronisés en d'amples ondulations » et accompagnée de sculptures en fibre de carbone d'Antony Gormley, il est avant tout question d'énergie, de collectif.

 

 

Noetic
© Bengt Wanselius

 

 

Noetic
© Bengt Wanselius

 

 

 

Noetic
© Bengt Wanselius

 

 

 

 

 

 

 

 

 

'Fractus V', dernière création du chorégraphe, prend source dans le travail du linguiste Noam Chomsky. Inspiré de sa courte production 'Fractus', 'Fractus V' poursuit son discours autour de la liberté de pensée, de l'idée d'information et de manipulation (un sujet furieusement actuel). « L'individu ne peut s'armer contre la propagande politique et sociale qu'en examinant minutieusement les informations. Nous sommes submergés chaque jour de nouvelles qui tentent d'agir sur nos pensées », explique Sidi Larbi Cherkaoui. Pour mener cette quête de sens, le chorégraphe s'est entouré de cinq danseurs contemporains issus de différentes disciplines (cirque, hip-hop, lindy-hop...). La chorégraphie de 'Fractus V' se nourrit ainsi des questions qu'elle pose : « Où commence et où finit la responsabilité individuelle ? », « Certaines libertés réclament-elles des cadres ? », mais aussi des divers langages chorégraphiques de ses interprètes.

 

Fractus V
© AAP

 

Quoi ? • Sidi Larbi Cherkaoui / 'Noetic' et 'Fractus V'.
Quand ? • Du 1er au 9 juin à 20h, 'Noetic' du 1er au 4 juin et 'Fractus V' du 7 au 9 juin.
Où ? • Grande Halle de la Villette.
Combien ? • De 26 à 32 €.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments