Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right [SPOILERS] Game of Thrones saison 6 épisode 3, les choses sérieuses commencent
[SPOILERS] Game of Thrones saison 6 épisode 3, les choses sérieuses commencent

[SPOILERS] Game of Thrones saison 6 épisode 3, les choses sérieuses commencent

Advertising

C’est la question qui hante l’humanité depuis toujours : qu’y a-t-il après la mort ? Un paradis céleste dominé par un mec à barbe blanche ? Soixante-douze vierges qui vous attendent à la queue leu-leu ? Ou tout simplement rien, le néant total ? Cette dernière théorie semble appuyée par Jon Snow, le néo-ressuscité passé de l’autre côté. « Rien », c’est la réponse qu’il donne à Mélisandre et Ser Davos, suspendus à ses paroles. A Châteaunoir, désormais, le regard de tous a complètement changé : l’ex-traître est passé de Judas à Dieu vivant. Est-ce toujours lui dans ce corps ? « A-t-on déjà vu une divinité avec un sexe aussi petit ? », plaisante Tormund. Nul doute, c’est bel et bien le bon vieux Jon, bien que diminué et déconcerté. Même personne, situation différente. Trahi par les siens, revenu d’un au-delà où il n’y a rien, Jon lâche son poste de Lord Commandant, brise son serment envers la Garde de Nuit et semble quitter le mur, à tout jamais.

 

via GIPHY

Si on était assez mitigé sur le début de saison de 'Game of Thrones', ce troisième épisode est bien plus intéressant scénaristiquement parlant. Bien que jugé moins haletant par une bonne partie de la critique, il clôt enfin la saison 5, cesse de tourner autour du cadavre du bâtard de Winterfell et repart sur des bases résolument nouvelles. Et si l’avenir réservé au personnage est assez imprévisible et prometteur, les créateurs de la série ont désormais enclenché les choses sérieuses pour chacun des personnages.

Autour de Jon, des avancées importantes sont à noter pour les membres de la famille Stark. A commencer par Arya. Après une longue période à se faire cogner dessus et à suivre les difficiles épreuves des sans-visages, la voilà qui retrouve la vue. Quel va être le rôle de « la petite » dans la série ? Va-t-elle se mettre à tuer des gens pour nous autres, spectateurs avides de sang ?

 

Abandonnant son identité et son passé, elle oublie (comme nous) l’existence du plus jeune Stark : Rickon. Le pauvre garçon se retrouve trahi par Smalljon Umber, pourtant grand allié des Stark, qui le livre aux mains du terrifiant Ramsay, officiellement l’homme le plus détesté du monde. Que va-t-il en faire ? Son nouveau joujou de torture ? Même s’il n’y a « rien » dans l’au-delà, on prie quand même pour que l’autre bâtard de 'Game of Thrones' succombe d'une mort lente et douloureuse. Amen.

Enfin, le jeune Bran est toujours en phase d’apprentissage et retrace le parcours de son père. Autour de ce personnage, deux intrigues énormes sont envisageables. On peut imaginer qu’il influe sur le passé. Ned Stark ne s’est-il pas retourné après le cri de son fils ? Si c’est le cas, Bran se retrouvera alors avec un pouvoir énorme et son rôle dans la série serait enfin plus clair. Autre théorie : grâce à Bran, on découvrira les zones d’ombres autour de la fameuse Lyanna. Depuis le début de 'GoT', sa mort mystérieuse intrigue. Selon la théorie des fans, Jon serait en réalité son fils et celui de Rhaegar Targaryen. Et franchement, la vidéo ci-dessous nous donne envie d’y croire.

Pour le reste, il ne se passe pas grand-chose. On regrette notamment les minutes perdues avec Sam Tarly qui, on ne sait pas pour vous, nous insupporte au plus haut point. Si on attend impatiemment la suite de la série, on ne peut s’empêcher de reprocher, pour l’instant, à cette saison de souffrir des mêmes maux que les précédents : il y a trop de personnages et trop d’intrigues pour vraiment pouvoir les développer. Un pas en avant a été réalisé dans cet épisode. On espère rester sur la même lancée. Mais, dans tous les cas, malgré tous les reproches qu’on peut faire à 'Game of Thrones', on frissonne déjà à l’idée de voir, la semaine prochaine, le prochain chapitre. Et entendre le fameux « Tinnn tin tintintin tinnn tintintin ».

Share the story
À la une
    Advertising