Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right The Peacock Society revient au Parc Floral ce week-end avec un très joli programme
The Peacock Society revient au Parc Floral ce week-end avec un très joli programme
© Yulya Shadrinsky

The Peacock Society revient au Parc Floral ce week-end avec un très joli programme

Advertising

L'édition hivernale du festival The Peacock Society est de retour ce week-end au Parc Floral ! Cette fois-ci sur deux jours, il viendra gâter un public grandissant d'amoureux de musiques électroniques à Paris. 

Programme incroyablement riche réparti sur deux scènes et un ciné club pour le Peacock, de la techno, de la house, mais aussi un tout petit peu de hip-hop, des monstres de la culture club et des petits collectifs parisiens. Nous concernant, c'est surtout le vendredi que l'on risque de faire la girouette, à courir entre les scènes pour ne rien manquer. Côté warehouse, - scène où l'on retrouvera les plus énervés des festivaliers -, ça va démarrer par le Parisien Simo Cell, considéré par Boiler Room comme l'un des meilleurs DJ de la scène parisienne, oscillant entre techno et différents styles hybrides empruntés outre-Manche. S'enchaîneront ensuite Roman Poncet, producteur français signé sur le label de Len Faki (Figure), Paula Temple et sa techno obscure, l'Islandais Bjarki, auteur du tube "I Wanna Go Bang" aux trois millions de vues sur YouTube, un live de Planetary Assault Systems, projet de Luke Slater via lequel il vient de sortir un troisième LP sur l'immense Ostgut Ton, et puis un final orchestré justement par le patron de ce label, le fameux Ben Klock. Ames sensibles s'abstenir. 

 

Tout aussi intéressante, la scène Squarehouse démarrera plus en douceur avec les gars de Bon Entendeur et leurs mixtapes hommages à des figures françaises, pour poursuivre avec le rappeur canadien Jazz Cartier. Une grande première pour ces mono-maniaques des musiques électroniques d'inviter un live de ce genre, on apprécie ! On enchaînera ensuite avec le Néerlandais Fatima Yamaha, populaire aujourd'hui grâce à son titre "What's A Girl To Do" produit en 2004 et sorti de l'ombre en 2015, et le scientartiste britannique Floating Points qui a sorti son premier album instrumental 'Elaenia' l'an dernier. Gros inédit immanquable aux alentours de 3h du matin, puisque Larry Heard, l'un des pères fondateurs de la Chicago house (également connu sous le nom de Mr Fingers), viendra jouer pour la première fois en France depuis sept ans... Son titre "Missing You" n'aura jamais eu autant de sens. On finira la nuit sur le génialissime Omar S et sa deep house de Détroit, ainsi que l'un de nos crews parisiens préférés, Cracki Soundsystem

 

• Line-up du samedi : Ame (live & DJ set), Seth Troxler, Modeselektor (DJ set), Chris Liebing, The Hacker presents Amato live, Agents Of Time, Ø [Phase] live, Lena Willikens, The Pilotwings (DJ set), Anetha..

• Programme du ciné club : Discussion avec Larry Heard, diffusion des films 'Pump Up The Volume', des documentaires sur Frankie Knuckles, Modeselektor, et 'Don't Forget To Go Home' sur la scène électronique berlinoise.

 

Quoi ? • The Peacock Society 2017.
Où ? •
Parc Floral de Paris - Bois de Vincennes, Paris 12e.
Quand ? • 
Vendredi 17 et samedi 18 février 2017, de 22h à 7h.
Combien ? • 
Pass 2 jours, 65 € (complet) ; Pass 1 jour, 32,50 à 44 € (en vente ici)

 

Share the story
À la une
    Advertising