Actualités / Théâtre

Trois raisons d'applaudir Pippo Delbono aux Bouffes du Nord

Pippo Delbono
© Chiara Ferrin

Le décor ocre des Bouffes du Nord comme un écrin parfait pour à la poésie du comédien et metteur en scène Pippo Delbono.

Le temps d'une semaine et à la faveur de trois spectacles, le théâtre de Peter Brook nous invite à un voyage musical à la croisée des genres. 'Adesso voglio musica e basta' en italien, « A présent je ne veux que musique et basta » s'ouvre comme une parenthèse enchantée à l'orée du printemps. Trois raisons d'aller traîner ses valises dans le nord parisien.

1. Pour entendre Petra Magoni interpréter "Both Sides Now" de Joni Mitchell

'Adesso voglio musica e basta', cycle de trois spectacles, propose à mi-parcours le sublime 'Il Sangue' inspiré du mythe d'Œdipe. Entouré de la chanteuse Petra Magoni et de la musicienne Ilaria Fantin, Pippo Delbono raconte la tragédie grecque dans une sorte de souffle impérieux qui ne s'épuise jamais. Un récit écorché magnifié par la voix limpide de Petra et les cordes d'Ilaria (luth, orpharion, guitare électrique). 

2. Parce qu'il faut au moins une fois dans sa vie voir Pippo sur scène 

Monstre d'humanité, le théâtre de Pippo Delbono est à la fois bavard et hypersensible. Une vérité scénique devenue de plus en plus rare à l'heure de l'applaudimètre. Lorsque Pippo déboule sur scène, pendu à son micro, le souffle court, le monde s'arrête comme perturbé dans son parcours cyclique, déplacé de son orbite. Un théâtre perméable au monde qu'il raconte dans une recherche de vérité jamais interrompue. On est souvent ému en écoutant Pippo. Un petit pincement doux et amer que l'on vient chercher encore et encore, à chaque nouvelle représentation. Son accent italien, ses logorrhées interminables, ses anecdotes de carrière et ses souvenirs de troupe...  

3. Pour assister à un objet théâtral hybride

Du théâtre ? De la musique ? Un concert ou un spectacle ? Un récit ou une poésie ? Déplié en trois spectacles : 'Amore e carne', 'Il Sangue' et 'La Notte', 'Adesso voglio musica e basta' met en scène des corps sur une scène de théâtre, mais ne ressemble en rien à un spectacle de théâtre. « J'ai de plus en plus collaboré avec des musiciens, peut-être parce que j'ai traversé une crise avec la "famille du théâtre", avec le travail de l'acteur, de l'artifice de la fiction théâtrale », raconte Pippo Delbono. Dans 'Adesso voglio musica e basta', il est donc question, plus que de raison, de musique. On y retrouve des chanteurs (Petra Magoni), des luthiers (Ilaria Fantin), des compositeurs (Piero Corso). On y entend comme pour la première fois "Nothing Compares 2 U". Des chansons mêlées aux gestes, à la parole, à la poésie, à la conversation. 'Adesso voglio musica e basta' ne ressemble à rien d'autre qu'à lui-même, un programme de trois rencontres en français ou en italien et où il est question d'art lyrique, de son ami Bobo, de Lou Reed, des cordes du violon, de Bernard-Marie Koltès...

Quoi ? • 'Adesso voglio musica e basta' 
Quand ? • Du 29 mars au 2 avril 2016.
Où ? • Bouffes du Nord, 37 bis boulevard de la Chapelle, Paris 18e .

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments