Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Une boutique éphémère pour se sentir comme chez Soi

Une boutique éphémère pour se sentir comme chez Soi

Advertising

Il y a ces souvenirs que l'on renferme dans des mallettes à double tour et puis il y a ceux qu'on laisse volontiers s’accoquiner avec le présent. Julia et Aurélie, créatrices de Soi Paris, ont pris le parti de faire des anecdotes du passé l'ADN de leur marque. Non loin du premier pop-up store situé au 11 rue Debelleyme qu'elles avaient investi au printemps dernier, les deux sœurs ont posé leurs valises dans la boutique éphémère du 57 rue Charlot et ce, jusqu'au 24 décembre prochain.

© Julia Boutboul

 

 

Dehors, la grisaille parisienne a beau faire son œuvre, une fois la porte poussée, le charme opère : on se sent vite chez soi. Un esprit cultivé d'abord côté déco. Le canapé en osier qui trône à l'arrière de la boutique recouvert de coussins rose poudré, les petites gourmandises joliment présentées sur le comptoir et les lumières tamisées promettent bel et bien un moment shopping cocooning. Dans cet espace féminin et chaleureux, on se laisse alors bercer par l'histoire de ces deux sœurs, que Juliette, charmante vendeuse, s'occupe de nous conter. 

Des histoires-à-porter 

Car c'est bien là tout l'enjeu de la griffe parisienne : mêler prêt-à-porter et print story. Chaque imprimé s'inscrit dans une petite histoire personnelle. Une pièce de monnaie qui se dérobe lors d'un tour de magie inspire l'imprimé La Magie tandis que des silhouettes capturées du haut d'une télécabine de Singapour donnent vie à l'imprimé coloré Les Baigneurs. Pour leur deuxième collection, les fondatrices de Soi Paris ont ainsi puisé dans leurs souvenirs d'enfance. Des fioles de parfums à la recette de salade d'artichauts à l'orange de mamie Odette en passant par les dessins griffonnés à la maternelle : chaque trouvaille est source d'inspiration. 

© Julia Boutboul

 

Si les motifs se veulent vitaminés et pêchus, côté coupes, la simplicité prédomine, volonté des créatrices qui souhaitent proposer des vêtements adaptés à toutes les morphologies. On a donc affaire à des chemisiers (135 €), des blouses (115 €), des robes coupe droite (entre 145 € et 165 €), des mini-jupes taille haute, des foulards (entre 55 € et 65 €), des pantalons et des vestes, des basiques aux coupes épurées qui s'adaptent parfaitement à la fluidité des pièces 100 % soie.

 

Quoi ? • Pop-up store Soi.
Où ? • 57 rue Charlot, Paris 3e.
Quand ? • Jusqu'au 24 décembre, ouvert tous les jours de 11h30 à 20h.

Share the story
À la une
    Advertising