Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Une prochaine salle de cinéma dans le 11e
Etoile Voltaire

Une prochaine salle de cinéma dans le 11e

Advertising

Oui le cinéma d’art et d’essai la Pagode nous manque ! On avait l’habitude de venir boire un jus de fruit dans le minuscule parc japonisant et attenant avant d’aller voir un bon film. On ravale sa nostalgie et ses souvenirs car un petit nouveau débarque prochainement : l’Etoile Voltaire. Suite à un projet lancé par la mairie de Paris, le groupe Etoile Cinéma (présent un peu partout à Paris et en proche banlieue) remporte la compétition et démarre les travaux d’une salle de cinéma qui ouvrira ses portes en 2018 au 14 avenue Parmentier, dans le 11e.

On a le temps me direz-vous, mais cela ne nous empêche pas de saliver d’impatience. Pourquoi ? Car François Vauglin, le maire de l’arrondissement avait exprimé l’an dernier sa volonté de créer un espace mixte : « On ne prévoit pas un multiplexe, mais un cinéma à la programmation populaire et de qualité attendu depuis des années par les habitants du 11e. » On s’attend donc à un lieu qui offrira du vieux film en noir et blanc avec un Belmondo sans rides, ou des longs métrages réalisés par des cinéastes prometteurs du monde entier.

Le bâtiment, construit en 1908 par l’architecte Paul Friesé, sera réhabilité avec un budget de 8,3 millions d’euros pour sentir bon le frais et le neuf, non comme les murs décrépits du cinéma (qu’on aime tout de même !) le Saint-Lazare Pasquier. Les futurs travaux conserveront la façade de verre et d'acier de l'ancienne station de distribution d'électricité mais réaménageront l'espace intérieur. Parlons septième art mais parlons également divertissement et cuisine car les réjouissances ne s’arrêtent pas là. Le lieu aura la taille suffisante pour accueillir cinq salles de projection, une Maison du cinéma, un hall pour profiter d’ateliers et activités gérés par la Bellevilloise, un restaurant solidaire « Cuisine mode d’emploi » à l'initiative du chef Thierry Marx.


Réhabiliter les lieux à l’abandon, voilà un phénomène de mode qui nous plaît. On pense au Hasard Ludique ou à l’arrivée prochaine de la Station Gare des Mines. Avec le potentiel architectural de ces espaces abandonnés, il serait dommage de ne pas en profiter. Allez hop, un coup de lifting et on revalorise la ville en créant des univers alternatifs, riches de culture et si possible à des prix abordables. Avis aux Parisiens curieux et aux tendances cinéphiles : rendez-vous en 2018 avenue Parmentier.

Quoi ? • Le cinéma Etoile Voltaire.

Quand ? • En 2018.

Où ? • Au 14 avenue Parmentier, Paris 11e.

Share the story
À la une
    Advertising