Actualités / Cinéma

Venez mettre un double front-kick à la cinéphilie à l'occasion de la deuxième nuit Nanarland !

Nanarland

Le 23 septembre 2017, la mythique salle du Grand Rex accueillera les mythiques loustics de Nanarland pour une nuit qui s'annonce épique. 

Si la grande famille du cinéma existait, aucun doute qu’il tiendrait le rôle de l’enfant du placard. Le petit qu’on ne veut pas montrer et qui prend une mandale à la première phrase prononcée. « Ca t’apprendra à dire des bêtises ! », lui répète-t-on à l’envi entre deux baffes généreuses. Ce vilain petit canard, volontiers boiteux, c’est le nanar, ce « mauvais film sympathique ». Le nanar nous fait à la fois saigner des yeux et des oreilles et pourtant, lorsqu'on sort de la salle – souvent contrevenante à la Convention de Genève du cinéma , c'est avec le sourire aux lèvres et une tendresse toute particulière pour le film. Aucun doute sur le fait que cette vision du nanar, hagiographique, ne serait pas autant à la mode sans les gugusses de Nanarland. Depuis plus de quinze ans, ils sondent les profondeurs du cinéma mondial et exhument un nombre de pépites à faire pâlir un chercheur d’or du XIXe siècle.

Afin de continuer à construire leur légende et après la réussite de la première édition, les fondateurs du site ont décidé de renouveler l'expérience de la Nuit Nanarland. Ce samedi 23 septembre, c'est sous les ors du mythique Grand Rex que quatre nanars seront présentés aux fans, forcément en délire. Dans la programmation, on retrouve le blockbuster 'Mega Force', sorti en 1982 et qui malgré son budget pharaonique, finira dans les poubelles du cinéma mondial. Autre chef-d'œuvre, toujours sorti dans les années 1980, 'Black Roses' et son personnage principal tiraillé entre sa tranquille carrière de professeur de chant et son irrémédiable envie de percer dans le hard-rock. De la poésie qu'on vous dit !

Et parce que Nanarland c'est avant tout des surprises bonnes à arrêter le pacemaker de votre mamie, deux inédits seront présentés lors de cette nuit. Le premier, 'Tarkan contre les Vikings', sorti en 1971 est de ces films à l'allure de baiser de la mort (vous l'avez ? Tarkan, baiser...). On sait qu'on va avoir mal mais on ne peut s'empêcher de le regarder. Enfin, ultime réjouissance, 'Dangerous Men', un film qui aura mis trente ans à sortir... pour rapporter 70 $ à son producteur. Un carton quoi. La légende dit aussi que des mythiques cuts Nanarland seront diffusés, de même que des cadeaux distribués au public.

Ne cherchez plus, la rentrée cinéma, c'est là qu'elle se fera. 

Quoi ?  2e Nuit Nanarland.
Où ?  Le Grand Rex. 
Quand ?  Samedi 23 septembre 2017.
Combien ?  20 € la nuit.

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments