Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right [VIDEO] Comment 'Rogue One' a ressuscité Peter Cushing et rajeuni Carrie Fisher
Comment Rogue One ressuscite Tarkin et Leia

[VIDEO] Comment 'Rogue One' a ressuscité Peter Cushing et rajeuni Carrie Fisher

Advertising

'Rogue One' écrase le box-office comme un Imperial Walker détruit tout sur son passage. Au-delà des infinis débats sur la qualité du film et sa place dans la franchise, un sujet est sur toutes les lèvres : comment Peter Cushing, décédé en 1995, et Carrie Fisher, morte peu après la sortie du film, ont-il été recréés aussi vraisemblablement ? En effet, rarement l'image de véritables acteurs aura été aussi bien animée par ordinateur, même si quelques défauts subsistent. Dans une vidéo publiée hier, la chaîne américaine ABC News dévoile les dessous de ces effets très spéciaux.

Un moule du visage de Peter Cushing réalisé pour un film de 1984

Le reportage nous transporte dans les coulisses d'Industrial Light & Magic, le studio d'animation et d'effets spéciaux créé par George Lucas en 1975. On y découvre les moyens mis en œuvre pour réaliser les images de synthèse du film : grues, écrans géants, maquettes taille réelle et bien sûr des tonnes de caméras et d'ordinateurs en tout genre. Pour recréer le visage de Wilhuff Tarkin, l'équipe d'ILM a d'abord étudié avec une extrême attention les mouvements et expressions faciales de Peter Cushing, l'interprète original du personnage.

C'est l'acteur Guy Henry, équipé de prothèses et capteurs, qui a réalisé les captures de mouvements sur les plateaux de tournage et qui prête sa voix au personnage. L'ingénierie 3D a ensuite pris le relais pour intégrer le visage de Peter Cushing dans l'image. Le procédé, très long et imparfait, a nécessité de nombreuses retouches manuelles, image par image, afin de rendre le résultat le plus vraisemblable possible. Pour affiner leur travail, les artistes d'ILM se sont même servis d'un moule du visage de Peter Cushing qui avait été réalisé pour le tournage du film 'Top Secret' en 1984, une incroyable aubaine pour les animateurs 3D. 

 

Peter Cushing avait une prothèse sur le visage dans le film 'Top Secret' (1984)

 

Rassurez-vous, si vous êtes tombé dans le panneau en croyant qu'il s'agissait d'un véritable comédien à l'écran, la mère du superviseur des effets visuels a succombé aussi au talent de magicien de son fils. Nigel Sumner explique ainsi qu'elle aurait même affirmé : « Il a l'air particulièrement en forme pour un homme de son âge. » Si la vidéo ne s'étend pas beaucoup sur la reproduction de Carrie Fisher jeune, on sait qu'il s'agit du même procédé, avec le visage de la comédienne Ingvild Deila.

Pour conclure, ABC News (qui est une filiale de Disney, au passage) précise que Carrie Fisher avait donné son accord et que Peter Cushing aurait été ravi d'incarner à nouveau son ancien rôle, histoire de se dédouaner des futures dérives que la motion capture autorise. Dans une pub atroce en 2013, n'avait-on pas vu une fausse Audrey Hepburn en train de vanter les mérites d'une marque de chocolat ? 

 

Share the story
À la une
    Advertising