Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Musée Yves Saint Laurent Paris

  • Musées
  • Chaillot
  • Recommandé
  1. © Luc Castel

    © Luc Castel

  2. © Luc Castel

    © Luc Castel

  3. © Alice White Walker

    © Alice White Walker

  4. © Alice White Walker

    © Alice White Walker

  5. © Luc Castel (Antonio Martinelli)
    Antonio Martinelli

    © Luc Castel

  6. © Luc Castel

    © Luc Castel

Publicité
Écrit par
La Rédaction

Infos

Adresse
5 avenue Marceau
Paris
75016
Transport
Metro: Alma-Marceau
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Yves Saint Laurent aux Musées

  • 5 sur 5 étoiles

Si vous souhaitez faire une expo dans les jours à venir, il y a fort à parier qu’elle sera consacrée à Yves Saint Laurent. Que ce soit au Louvre, à Orsay, au Centre Pompidou, au musée Picasso, au MAM ou – évidemment – au musée Yves Saint Laurent, le styliste français est partout ! Mais attention, à chaque musée son fil rouge. Le 29 janvier 1962, rue Spontini, le jeune Yves, alors âgé de 26 ans, s’échappe des ateliers Christian Dior pour présenter la première collection portant son nom. Très vite, il s’impose comme le « petit prince de la mode » grâce à des silhouettes audacieuses et résolument modernes. Ses inspirations ? Aussi multiples que ses créations. La femme Saint Laurent est libérée, sensuelle dans un vestiaire d’homme, puissante et conquérante. Elle n’a que faire des codes liés aux genres. Le couturier se plaisait d’ailleurs à le dire : « Pour moi, rien n'est plus beau qu'une femme dans un vêtement d'homme. » Ce rejet du vestiaire genré trouve sa source chez Marcel Proust, dont Saint Laurent découvre l'œuvre à l’aube de ses 18 ans. « La question du genre est très présente chez Proust, qui a donné à ses personnages des identités plurielles et changeantes, comme celle d’Albertine. Ce qui a profondément marqué Yves Saint Laurent qui créait son premier smoking en 1966», souligne Mounia Mekouar, commissaire de l’événement. C’est sous cet angle qu’Orsay expose le couturier, en présentant un ensemble de sapes dessinées en 1971 pour le bal Proust donné par le baron et la bar

Publicité
Vous aimerez aussi