Banlieues bleues

Musique, Festival de musique
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Banlieues bleues
© DR / Banlieues Bleues

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

C'est un chiffre à filer le tournis à une toupie. En cette année 2019, Banlieues bleues, le festival jazz made in Seine-Saint-Denis Style revient pour une 36e édition ! Et comme tous les ans, il proposera pendant près d'un mois une multitude de concerts, aux quatre du département préféré de Bernard de la Villardière.

Une édition qui partira pied au plancher, avec une soirée inaugurale marquée par la présence des Last Poets. Oui oui, les Last Poets, ceux-là même sans qui le rap n'aurait peut-être pas existé et qui viendront présenter leur album Understand what black is ? sorti l'an dernier, soit 50 ans après leur fondation. Et puis, s'il y a bien une soirée qui nous tient à cœur, ce sera celle du 23 mars en hommage à Rachid Taha. Soirée pendant laquelle on retrouvera nombres de ses compagnons de route, comme Rodolph Burger et Hakim Hamadouche et leur Couscous Clan. Et qui sait, peut être croiserez-vous dans le plus grand calme Brian Eno ou Mick Jones... Autant de collaborateurs et fans du grand Rachid Taha.

Si vous devez fouiner dans le programme pour découvrir bon nombre de pépites et notamment des créations inédites : on ne peut que vous conseiller de vous rendre aux concerts de Bassekou Kouyaté, prince du n'goni, et de l'Ethiopien Mulatu Astatke. Et quand on sait que les pionniers Salif Keïta et Seun Kuti, fils de qui vous savez, seront également là, vous devriez avoir compris que c'est de l'autre côté du périph' qu'il faudra être le mois prochain.

 

Infos

Vous aimerez aussi