Deafheaven

Musique, Rock et rock indé

Time Out dit

Deafheaven est un immanquable. Comme ça s’est dit. Ordinary Corrupt Human Love, leur quatrième album, fait encore honneur au blackgaze, métal atmosphérique à tendance black metal et shoegaze. Leader fou au style BDSM dominant, George Clarke fait disparaître les mots lorsqu’il chante. Rien n’est intelligible, tout est gargarisme violent et strident. Comme autant de mots perdus face à la haine et aux désespoirs. En live c’est assez impressionnant. En plus de ça le batteur Daniel Tracy est un furieux, ce qui donne des concerts hardcore et pourtant d’une délicatesse absolue, parfaitement mesurée. On est bien loin du genre screamo, juste brutal et hurlant. Ils ont déjà fait une tournée avec Mono, c’est pour vous dire. PS : Sunbather est l’un des plus grands albums de tous les temps.

Infos

Vous aimerez aussi