0 J'aime
Epingler

Festival Fnac Live : dimanche 22 juillet

Carmen Maria Vega, Archimède, Tryo ... demandez le programme !

Mensch

Mensch

17h30. Mensch est un duo français féminin très rock, déjà vu sur scène cette année pendant le festival Les Femmes s’en Mêlent. Carine Di Porta et Vale Poher assemblent une basse mélodieuse et rythmée, quelques claviers 80’s et une boîte à rythmes pop pour chanter leur musique sombre et sexy de leurs voix aériennes. Elles viennent de sortir leur premier maxi éponyme autoproduit, dont le titre "Kraut Ever" est à l’image de leur musique, un revival de krautrock berlinois mêlé à des mélodies new-wave bien sombres et un chant très doux, un brin dissonant à la Pixies.

Liza Manili

Liza Manili

18h. Les fans du groupe Revolver connaissent déjà bien Liza Manili. Cet ex-mannequin et actrice a en effet commencé sa carrière de chanteuse sous les auspices bienveillants des auteurs du tube "Balulalow". Invitée dans leurs clips, elle a aussi souvent joué en première partie du groupe devant un public qui n’a pas été dépaysé par sa pop légère et profonde à la fois. Des titres réussis comme "Non, non" ou "L’Eclipse" laissent entrevoir un vrai talent pour sortir du cliché un peu vain de la jolie chanteuse. Il y a définitivement quelque chose de plus chez Liza Manili, qui donne envie de la découvrir à la Fnac le 22 juillet prochain.

Liz Green

Liz Green

18h35. Vous en avez marre des nouvelles chanteuses de folk ? Ne jetez pas trop vite Liz Green avec l’eau du bain, car elle n’a pas les tics agaçants de la plupart de ses consœurs. Ses petites mélodies acoustiques, rehaussées par le saxo feulant d’Alabaster de Plume, ressemblent à d’adorables rondes auxquelles on ne résiste pas. Découverte grâce au concours nouveaux talents du festival de Glastonbury, cette Anglaise possède un grain de voix à l’ancienne, qui raconte des histoires touchantes ou atypiques. Même si les chansons de son superbe album ‘O, Devotion !’ rappellent les vieux enregistrements folk des années 1920 ou 30, rien ici n’évoque la nostalgie d’un autre âge. Au contraire, Liz Green invite à retrouver la grâce de la chanson populaire, éternelle, simple, un peu magique. A vous de voir si son charme opère aussi en chair et en os.

Ewert & The Two Dragons

Ewert & The Two Dragons

19h20. Les quatre blondinets aux gueules d’anges d’Ewert & The Two Dragons sont des stars en Estonie. Leur pop-rock indé séduit par ses envolées oniriques et mélodieuses. Ils chanteront leur deuxième album ‘Good Man Down’ dont le titre "(In The End) There's Only Love" est déjà un classique dans les pays baltes.

Carmen Maria Vega

Carmen Maria Vega

20h10. Lorsque Carmen Maria Vega déboule sur scène, son énergie brûle les planches. Cette chanteuse à la gouaille ravageuse a assuré les premières parties de Thomas Fersen, Pauline Croze ou Yaël Naïm. Elle présente ici son dernier album 'Du chaos naissent les étoiles' sorti en avril 2012. Douée d’une voix puissante et de talents d’actrice, elle intègre dans ses chansonnettes à la française jazz, rock, et même punk. Si l'album n'est pas évident à écouter tant les dissonances volontaires déglinguées sont déroutantes, en live le spectacle est pétillant et énergique.

Archimède

Archimède

21h10. Archimède est un duo de pop franglo-saxonne nonchalante qui réconcilie pop à l'anglaise et chanson à la française. Ils chantent des textes dans la langue de Molière qu'ils posent sur des riffs de guitares très british. Dans son premier album sorti en 2009, Archimède rendait hommage à la plupart des visuels d’albums cultes de l’histoire du rock, dans le clip du single "Vilaine canaille". Depuis, ce sont les successeurs "L’été revient", "Fear Facteur" et "Au diable Vauvert", qui ont pris le relais. Un disque de qualité et des thèmes n’omettant pas l’humour et la bonne humeur. La formation présentera son dernier album 'Trafalgar' dont les titres "Je prends" et "Ton bonheur" sont déjà cultes.

Tryo

Tryo

22h10. Tous les trentenaires ont chanté autour d’un feu de bois "L’Hymne de nos campagnes", le tube de Tryo dans les années 2000. Ce groupe a su surfer sur la vague altermondialiste avec ses textes engagés et militants et son reggae à la française en pleine épopée de José Bové en politique, d’une vague écolo naissante et du retour du roots dans les modes de vie des jeunes. Ce premier album ‘Mamagubida’ comptait d’autres titres intéressants comme "Pour un flirt avec la Crise", qui est plus que jamais d’actualité, ou "France Télécom". Si Tryo a sorti de nouveaux albums réguliers jusqu’ici, toujours dans la même veine chanson française militante et citoyenne jouée à la guitare acoustique, le groupe n’a pas marqué les esprits avec de nouveaux tubes ni renouvelé sa musique. Il tente de revenir sur le devant de la scène avec un nouvel album ‘Ladilafé’ qui sortira fin août, dont le premier single "Green Washing" parle de marketing écolo, de l’évolution des technologies et de l’empreinte carbone des aliments, toujours dans ce même registre. 

Commentaires

0 comments