Japan connection festival

Musique, Festival de musique
Recommandé
5 sur 5 étoiles
Japan connection festival

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Alors qu'on s'est régalé toute l'année dernière avec le cycle Japonismes 2018, voilà que la Gaîté Lyrique joue les prolongations avec la toute première édition du Japan Connection Festival, du 9 au 11 mai prochain. L'espace de trois jours, le spot de la rue Papin se muera en temple des musiques électroniques japonaises.

Et pour cette première festivalière, la Japan Connection sera placé sous le signe du plan à trois ou ne sera pas, avec une ribambelle de trios à l'affiche. Et tout cela live, s'il vous plaît. On commencera par se plonger dans le vortex formé par les trois nippons Soichi Terada, Kuniyuki Takahashi et Sauce81, respectivement maîtres es house, acid techno et funk.

Puis toujours dans cette veine polyamoureuse musicale, la Japan Connection proposera la première et unique performance du trio formé par Kuniyuki Takahashi (encore lui!), du roi de la house Joe Claussell, qu'on retrouvera aux percussions pour l'occasion et le virtuose du piano à queue Fumio Itabashi. La chose durera 2h30 : panard assuré.

Là où la Japan Connection enfonce le clou, c'est en réunissant lors d'une même soirée le sorcier des consoles modulaires Satoshi Tomiie qui présentera son live Hybrid et le duo Dip In The Pool, cultissime groupe pop formé dans les années 1980. Le tout pour des premières françaises. Si après tout ce lyrisme, on ne vous croise pas à la Gaîté, on n'y comprend plus rien.

Pour gagner des places pour le closing à Concrete du 11 mai avec Joe Claussell, Soichi Terada (live), Kuniyuki & Sauce81 (live) et Hugo LX, ça se passe sur leblog@timeout.com avec "Japan" en objet.

 

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi
    À la une