La Douve Blanche

Musique, Festival de musique
1/3
© Marine Saiah
2/3
© Marine Saiah
3/3
© Marine Saiah

Time Out dit

Entre la gastronomie et la musique, les animaux d'Animal Records/Kitchen n'ont pas su choisir. Et c'est de cette indécision que le festival Douve Blanche naquit. A l'occasion de sa cinquième édition, le festival nous convie ce week-end, encore et toujours, dans les douves du château d'Egreville en Seine-et-Marne.

Première facette du festival : la programmation musicale. Cette année, on retrouvera notamment le post-rock électronique des Marseillais de Nasser, l'électro-pop de Grand Blanc ou Charles X et son style à mi-chemin entre soul et rap. Egalement au programme : LeonxLeon et son disco Bontempi, le très Family Stone brass band de la Pègre Douce ou le back to back entre DJ P.Moore et les Sheitan Brothers, qui devrait autant toucher à la house qu'à l'acid techno et à l'afrobeat. Mais si l’on ne devait conseiller qu'un artiste, ce serait sûrement T/O, qui nous régalera avec sa pop hallucinée bricolée à base de claviers bon marché et de guitares désaccordées. 

Pour ce qui est du versant gastronomique, on comptera encore et toujours sur le food court du festival pour se restaurer. Mais là où la Douve fait la diff côté graille, c'est avec sa double ration de Festins des chef.fes. A chaque fois, les convives pourront profiter d'un menu en cinq étapes – à 45 € – préparé par une ribambelle de chefs comme Aldwin Beets, passé chez Deviant ou l'Arpège, Marie Venet de Super Nature ou encore Sophie Ya, vue chez Dersou. Ajoutez-y une coupe de champagne, l'atmosphère de la Douve et on commence à être pas mal, non ?

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening