Mndsgn, Ivan Ave, JuJu Rogers & Bluestaeb

Musique, Rap, hip-hop et R&B

Time Out dit

Pow pow pow, quel programme de dingue pour la prochaine Free Your Funk à la Bellevilloise ! Grosse teuf hip-hop le 21 avril de 23h30 à 5h en collaboration avec les gars de Verveine Production aka La Mamie's qui nous ramènent plusieurs de leurs artistes chouchous : Mndsgn, Ivan Ave, Juju Rogers et Bluestaeb, mais aussi le collectif Around The World et L Rey (le projet hip-hop de Mad Rey).  

Il paraîtrait que Ringgo Ancheta aka MNDSGN (prononcez « mind design ») a grandi dans la campagne du New Jersey, sans accès à l'électricité, avec ses parents philippins exilés aux Etats-Unis à la fin des années 1980. Ce n’est qu’à l’adolescence qu’il découvre les technologies en débarquant à Philadelphie, ville où il rencontre un beatmaker qui lui donne le goût du hip-hop et des instruments électroniques. A l'aise dans son époque et dans cet environnement, il enregistre quelques cassettes audio (tout de même un peu vintage, le mec) et déménage à Los Angeles où il signe en 2014 avec l’excellente maison de disques Stones Throw (qui a notamment produit J Dilla, Madlib ou plus récemment Silk Rhodes). La même année, il sort son premier album sur le label, intitulé ‘Yawn Zen’, petit bijou lo-fi entre trip-hop planant et hip-hop abstrait. Sons de vibraphone aériens, voix trafiquées et lointaines, basses downtempo : l’univers de MNDSGN est apaisant, presque aquatique. Il est revenu en septembre dernier avec 'Body Wash', un album funk tout droit sorti du futur qui ne nous quitte plus. 

Deuxième live de la soirée, le rappeur Ivan Ave du crew Mutual Intentions, originaire d'Oslo en Norvège. Il a récemment sorti son premier album solo entièrement produit par MNDSGN chez Jakarta Records, 'Helping Hands'. Peut-être l'un des meilleurs de l'année 2016. Sur scène, on compte sur MNDSGN pour mettre en valeur le flow du jeune artiste avec ses productions toutes plus folles les unes que les autres. 

D'une manière générale, on louche sur le label Jakarta Records depuis un petit bout de temps déjà, notamment pour la justesse de son catalogue. Blu, Akua Naru ou Anderson Paak ont déjà fait confiance à la maison allemande, qui affiche ainsi son amour pour le hip-hop et la black music, mais pas que. Ce sont aussi des chasseurs de trésors oubliés : on pense à l’album de Fadaul et les Privilèges, un groupe arabe de funk/rock ’n’ roll des années 1970. En tombant dessus dans un shop lors d’un voyage au Maroc, l’un des membres de Jakarta décide de le rééditer quarante-cinq ans après et de créer parallèlement un label dédié à ce genre, Habibi Funk. On soulignera également leur compilation 'For The People للشعب', recueil de titres hip-hop instrumental dont les bénéfices sont à 100 % reversés aux réfugiés d’Irak et de Syrie. 

Et la maison a également flairé le talent de Juju Rogers, que certains ont remarqué lors de son premier passage à Paris en première partie du concert d’Oddisee en 2015, où il aurait littéralement volé la vedette à son aîné. Flow élégant, beats oldshool et samples jazz font du travail de Juju Rogers un aimant aux demandes de collaboration. L’un de ses titres phares, "Hungry", a été merveilleusement produit par le jeune Bluestaeb, beatmaker et autre figure du label qui sera également présent ce soir-là. 

Avec un warm-up par la team Around The World et un final par le talentueux L Rey, c'est sûr, cette soirée de connaisseurs va rester dans les mémoires. 

Infos

Vous aimerez aussi