Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Notre sélection de concerts du mois de novembre
La Jungle
© Andy Tierce

Notre sélection de concerts du mois de novembre

Le meilleur des concerts du mois de novembre à Paris

Par Rémi Morvan
Advertising

Clairement, le mois de novembre, à part les impôts locaux à payer, le changement d'heure qui fait ressembler Paris à une grotte et Evelyne Dhéliat qui t'annonce que tu vas devoir sortir ta polaire Quechua, y a pas grand-chose. Mais au lieu de vous morfondre, on vous propose de prendre résidence dans nos bien belles salles de concerts parisiennes. Et je peux te dire que ce mois-ci, c'est régalade ! Vous allez être comme des écureuils au salon du gland. Bonne dégustation. 

2 novembre • Sapin

Avec 'Dark is the night… on is the party', leur troisième album tout juste sorti chez Howlin Banana et Beast Records, les Rennais de Sapin recouvrent la France de leur sève musicale aux propriétés énergétiques inédites. Avec eux, on entre dans un jeu vidéo dont la bande-son oscillerait entre garage, surf et country. Et juste comme ça, les gars ont un humour à décoincer Christine Boutin en plein débat sur la GPA. C’est dire.

Quand ? A partir de 19h30
Où ? La Mécanique Ondulatoire, 8 passage Thiéré, 11e
Combien ? 7 €

4 novembre • 39th & The Nortons

Il se pourrait bien que 39th & The Nortons soient l’un des plus beaux trésors de notre scène revival 60’s nationale. Et n’en déplaise à Napoléon, c’est à l’Anglais Nick Wheeldon que l’on doit l’existence de ce groupe. Ils reviennent cet automne avec ‘Dreamers’, un second album qui respire autant l’atmosphère du Swinging London que le sable californien. 

Quand ? A partir de 19h30
Où ? La Mécanique Ondulatoire, 8 passage Thiéré, 11e
Combien ? 7 €

Advertising

6 novembre • Frànçois & The Atlas Mountain

Frànçois & The Atlas Mountain, ça commence à faire un sacré bout de temps qu’on les voit occuper le paysage de la pop francophone. Mais avec ce concert, le groupe s’aventure vers d’autres horizons. En effet, c’est au milieu de la fosse, entourée d’une vingtaine de danseurs et accompagnée par un guest surprise que la formation se produira. De quoi gravir des sommets qui leur étaient jusque là inconnus.

Quand ? A partir de 19h30
Où ? La Cigale, 120 boulevard Rochechouart, 18e
Combien ? 25-28 €

7 novembre • The Pinheads

Mais que peut-on donc donner aux enfants australiens pour qu'ils montent autant d'exceptionnels groupes de musique ?! Parce qu'avec les Pinheads, c'est encore du nectar de garage australien que l'on nous propose. Bondissements de kangourou conseillés ce mardi 7 novembre à l'Espace B.

Quand ? A partir de 19h30
Où ? Espace B, 16 rue Barbanègre, 19e
Combien ? 8-10 €

Advertising

10 novembre • Sean Paul

Eh oui, on a tous ce petit plaisir coupable qui nous suit jusqu’à nos plus belles années d’émancipation musicale. Pour moi, ce sera Sean Paul. J’ai toujours le refrain de "We Be Burning" ancré dans la tête et les lance-flammes du clip me réchauffent encore la nuit. Allez, chauffage de CB pour moi pour ce concert so 2006. 

Quand ? A partir de 19h30
Où ? Olympia, 28 boulevard des Capucines, 9e
Combien ? 40-60,90 €

Prophets of Rage

10 novembre • Prophets of Rage

S'il y avait une seule chose positive à trouver dans l’élection de Donald Trump, ce serait bien celle-là. La création d'un des supergroupes les plus exceptionnels de l’histoire, j'ai nommé Prophets of Rage ou l’union d’anciens membres de Rage Against The Machine, Cypress Hill et Public Enemy. Ils seront au Zénith pour une exceptionnelle date parisienne qui sent bon le souffle chaud de la révolution. 

Quand ? A partir de 19h30
Où ? Zénith, 211 avenue Jean Jaurès, 19e
Combien ? 40-67,50 €

Advertising

11 novembre • Kasabian

Les footix ont sans doute découvert la ville de Leicester il y a deux ans seulement avec la victoire surprise des locaux dans le championnat anglais. Pour les pieds carrés à l'oreille fine, cela fait déjà une bonne quinzaine d'années que leur ville se place tout en haut du classement rock britannique. Faut dire qu'avec Kasabian, la ville des Midlands dispose d'un des groupes phares de l'île. De mémoire d'initiés, leurs concerts sont de ceux qui feraient sourire et taper du pied Margaret Thatcher. 

Quand ? A partir de 19h30
Où ? Zénith, 211 avenue Jean Jaurès, 19e
Combien ? 42, 80 €

13 novembre • The Black Lips

Les Black Lips, ces grands frères maléfiques de la nouvelle scène garage contemporaine. Au-delà des frasques récurrentes d’un groupe qui a fait du chaos un mode de vie, les bad kids d’Atlanta arrivent encore à nous surprendre en sortant de [très] bons disques. Dernier en date, ‘Satan’s graffiti or God’s art’ dont certains titres rappellent au monde à quel point le groupe peut être bon quand il décide de ne pas volontairement choisir le pire. 

Quand ? A partir de 20h
Où ? Trabendo, 211 avenue Jean Jaurès, 19e 
Combien ? 22, 90 €

Advertising

17 novembre • Wolf Parade

Après sept ans d'absence, retour de Wolf Parade et concert événement en approche ! Avec un son qui se balade entre claviers option 8bits et des guitares qui rappellent parfois celles de leurs conscrits montréalais d'Arcade Fire, les Canadiens ont participé à la définition du son de l'indie rock so 2000's. Un concert validé par l'amicale des porteurs de t-shirts de Vampire Weekend. 

Quand ? A partir de 20h
Où ? Petit Bain, 7 port de la Gare, 13e
Combien ? 17-20 €

18 novembre • Essaie Pas + Nova Materia

Comme cette Gonzaï night fleure bon la permanente ! Car entre Essaie Pas, Nova Materia et Colombey, les boucles électroniques seront reines ce vendredi 18 novembre. La Maroquinerie se transformera le temps d'une soirée en club clandestin où la froideur électronique n'aura d'égale que la chaleur du sang qui coulera de vos oreilles. Colombey les deux cimetières.

Quand ? A partir de 19h30
Où ? La Maroquinerie, 23 rue Boyer, 20e
Combien ? 10-12 €

Afficher plus
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising