0 J'aime
Epingler

Rêverie Festival

Au Terminal 4, 1 porte de Versailles

Appel à tous les passagers, l'embarquement pour le festival Rêverie se fera au Terminal 4, les 6 et 7 juillet 2012. Ambiance cosmique attendue pour ces deux soirées événements dont l'affiche nous fait déjà planer. A partir de 22h vendredi, Ed Banger et Boys Noize Records programment entre autres la crème de l'électro-rock made in France : Busy P, Mr Oizo, Para One en live, Feadz, et le cousin allemand de la french touch, Boys Noize. Samedi dès 23h, We Love Art branchera la soirée en mode minimale et deep house avec le grand Richie Hawtin, Loco Dice, Azari & III, Seth Troxler et Maya Jane Coles.
Pour gagner 3x2 places pour chacune de ces soirées, tentez votre chance et participez à notre concours ici. Pour acheter vos places, cliquez ici.

Vendredi 6 juillet - Soirée Ed Banger et Boys Noize Records

Boys Noize

Boys Noize

Pour entamer les hostilités, place à Alex Ridha aka Boys Noize, le cousin allemand de la french touch. Ce DJ a déjà sorti deux albums qui ont secoué l'électrosphère mondiale (‘Oï, Oï, Oï’ en 2007 et ‘Power’ en 2009), des remixes redoutables (Bloc Party, Snoop Dogg, Daft Punk, The Chemical Brothers, N.E.R.D...), de multiples collaborations comme récemment avec Mr Oizo ou Erol Alkan et deux derniers EPs fracassants 'Nott' et 'Trooper', mêlant rythmes tribaux hypnotiques, samples fous et électro-rock. Avec un nouvel album annoncé début octobre, le moins que l’on puisse dire, c’est que le teuton ne chôme pas. Et grand est à parier qu’il nous réserve pour cette soirée l'un de ces sets enflammés dont il a le secret.

Mr Oizo

Mr Oizo

Les festivités continueront avec la sommité versaillaise rare sur scène Quentin Dupieux, qui sévit sous le nom de Mr Oizo. Ayant gagné sa renommée musicale grâce à une marionnette jaune, Flat Eric (star de pubs Levi’s réalisées par Dupieux et héros du tube ‘Flat Beat’), le petit Quentin a fait du chemin depuis. Avec trois longs métrages à son actif, dont le tout dernier, ‘Wrong’, sélectionné au festival de Sundance, l’artiste à multiples facettes nous surprend encore et toujours. Après un album 'Stade 2' plein de bizarreries électroniques intersidérales et expérimentales rythmées par des samples électro-clash et de bonnes basses électro-rock, il revient avec 'Stade 3', tout aussi planant et envoûtant. Voir le teaser en colonne de droite.

Busy P

Busy P

Busy P alias Pedro Winter, n’est autre que l'ancien manager des Daft Punk et le fondateur du label Ed Banger qui a lancé le courant de l'électro-rock à la française avec Justice en fer de lance, SebastiAn, Uffie mais aussi Mr Oizo et Feadz présents ce soir. Très occupé à dénicher les nouveaux talents et travailler des remixes inédits, le doyen de la french touch viendra au Terminal 4 pour un DJ set qu’il ouvrira peut-être avec son remix de "To Protect and Entertain" de Murs, un petit rituel qu’il accomplit régulièrement.

Advertising
Para One

Para One

Le live de la soirée sera assuré par Para One, l'un des DJs les plus prometteurs de la scène électro-rock actuelle. Son premier EP 'Beat Down' en 2003 lance le tout jeune label Institubes sur lequel il sortira tous ses maxis jusqu'en 2007. Ses derniers albums, dont ‘Passion’ qui vient de sortir, sont signés sur Marble, le label qu’il a créé avec ses acolytes de feu Institubes, Bobmo et Surkin. Jean-Baptiste Laubier (pour l'état civil) est diplômé de la Fémis et réalise des courts métrages parallèlement à ses projets musicaux. Son troisième, sorti en 2009, ‘It Was on Earth that I Knew Joy’, est un film d’anticipation narré par une voix de synthèse. On le retrouve aussi sur la BO des films de Céline Sciamma : ‘Naissance des pieuvres’ et ‘Tomboy’.

Feadz

Feadz

On ne présente plus Feadz alias Fabien Pianta, le Frenchie qui a sorti plusieurs EPs sous le réputé label allemand BPitch Control (fondé par Ellen Allien) avant de signer ses disques sur notre label d'électro-rock national Ed Banger, avec qui il produit des artistes comme Mr Oizo et Uffie. Il est aussi à l’origine du groupe de turnablism Automicid et se charge de la résidence des célèbres soirées Panik. En résidence au Rex depuis début novembre, Feadz multiplie ses crèmeries avec une nouvelle résidence au Showcase. Son dernier EP 'The T.U.F.F.' sorti chez Ed Banger est un mini-album de huit titres qui compte un featuring de L-Vis 1990 et un autre de Boys Noize.

Djedjotronic

Djedjotronic

Djedjotronic, d’abord révélé par Ed Banger, est désormais signé chez Boys Noize Records, chez qui est sorti son premier EP, ‘Bit This Thin’. Ses sets sont des mélanges décomplexés d’électro, de techno, de minimal et d’acid house.

Advertising
Shadow Dancer

Shadow Dancer

Shadow Dancer n’est pas qu’un jeu vidéo Sega sorti dans les années 1980, c’est aussi deux frères originaires de Liverpool, également adeptes de techno, de minimale et d’acid house et poulains de l’écurie Boys Noize Rec. Leur dernier EP, ‘Second City’, est leur sixième sortie sur le label berlinois.

Samedi 7 juillet - Soirée We Love Art

Richie Hawtin

Richie Hawtin

Richie Hawtin, doyen de la techno, est aussi l’un des DJs et producteurs les plus influents du courant minimaliste berlinois. Ce Canadien est tombé dans la techno de Derrick May et Jeff Mills dès ses 15 ans, lorsqu’il fréquentait les grands clubs de Détroit. Connu pour ses sets techno purs et durs et acid à ses débuts, il s’ouvre à l’expérimentation suite à une interdiction de séjour pendant plus d’un an aux Etats-Unis pour « travail illégal » alors qu’il commence à être un acteur important des nuits underground de l’autre côté de la frontière.  Il s’enferme chez lui avec ses machines pour déstructurer sa musique. Il dira de cette époque qu’il travaillait par soustraction des sons plutôt que d’additions. Sous le nom de Plastikman, il sortira deux albums cultes en 1998 ‘Artifatcs et surtout ‘Consumed’, resté une référence pour tous les technomaniacs. En 2000, il décide de laisser tomber Plastikman pour rejouer sous son vrai nom. Après un court passage à New York, il s’exile à Berlin, la capitale de l’électro expérimentale et surtout de la minimale en plein effervescence, où vit son pote Sven Vath. Son album 'DE9 / Transitions' sorti en 2005 est une pépite encore culte aujourd'hui. Nostalgique de son blaze de super-héros, Richie remet sa cape de Plastikman en 2010 et sort un coffret d’anthologie retraçant dix-sept années de travail. Il a profité de la sortie de ce coffret pour repartir en tournée et sera de passage à Paris pendant le festival Rêverie.

Loco Dice

Loco Dice

Loco Dice, aka Yassine Ben Achour, est un fer de lance de la house made in Germany. DJ et producteur allemand boss du label Desolat, il est basé à Düsseldorf. Connu pour ses sets hip-hop à ses débuts, il se lance dans une production active de mixs de house sur les excellents labels Ovum, Cadenza Cocoon ou Four Twenty. Il sort son premier album seulement en 2008 ‘7 Dunham Place', enregistré à Brooklyn. Habitué des clubs d’Ibiza, des festivals Sonar et Monegros en Espagne, Time Warp et Love Family Park en Allemagne, Ultra Festival a Miami, il ne se fait pas prier pour enflammer le dancefloor avec ses sets de house old-school teintée de jazz et d’électro-dub.

Azari & III

Azari & III

Ce n’est pas le nom d’un jeu vidéo vintage sur Atari, mais celui d’un quatuor (une rareté dans le monde de l’électro) venu de Toronto (encore plus rare), qui tourne depuis quelques années sur les grandes scènes internationales grâce à quelques maxis remarqués. Ils composent et produisent une deep house 2.0 (avec des éléments de nu disco, d'électro, de funk) bien balancée, fiévreuse et terriblement sexy. Azari & III réunit deux producteurs (Christian « Dinamo Azari » Farley et Alphonse « Alixander III » Lanza) et deux chanteurs (Fritz Helder et Cedric Gasiada). Ces quatre garçons pleins d’avenir et super lookés sont aussi des remixeurs remarqués, avec leurs reprises de The Aikiu, Bot’Ox et Munk. Leur premier album éponyme est sorti l’année dernière, et comme on pouvait s’y attendre, il a cartonné grâce au track "Reckless with Your Love" et a déjà été remixé par Tiga, qui adore leur son. En concert au festival Calvi on The Rocks l’année dernière puis à la Gaîté Lyrique en février dernier, ils ont fait vibrer le dancefloor avec leur musique taillée pour le clubbing.

Advertising
Seth Troxler

Seth Troxler

Originaire de Détroit, ce sémillant DJ et producteur s’est lui aussi exilé à Berlin, pris sous l’aile d’Ellen Allien et de son label BPitch Control. Il a notamment mixé le volume 5 des compilations "Boogybytes" créées par le label, dans un style totalement différent des autres artistes de la maison historiquement plus portés sur l'IDM et la minimale. Seth Troxler a un génie créatif qui promet de faire parler de lui. Sa house groovy, hypnotique, moite et fiévreuse est dimensionnée pour le clubbing en plein été. Encore peu connu, il se fait remarquer dans des festivals comme les Nuits Sonores à Lyon dernièrement.

Maya Jane Coles

Maya Jane Coles

Maya Jane Coles est une toute jeune DJette londonienne de 24 ans très branchée deep house et micro house, mais qui aime aussi le dubstep qu'elle joue sous le pseudo Nocturnal Sunshine. Issue d'une génération qui sait utiliser un ordinateur avant de savoir lire, elle commence à utiliser les séquenceurs musicaux Cubase à 15 ans et sort deux premiers maxis sur Dogmatik Records à 20 piges. En 2001, elle sort un maxi sur le label de papi Franck Roger, Real Tone Records, et devient la révélation de l'année avec son track "What They Say". Déjà programmée aux Nuits Sonores de Lyon cette année, elle clôture le festival Rêverie, et prépare sûrement un set qui sera à la hauteur de sa réputation.

Commentaires

0 comments