SUBSTRAT : Hold Youth + Evan Baggs

Musique, Musique électronique

Time Out dit

Lorsqu’on prend le pouls du raver de musiques électroniques, il est toujours intéressant d’analyser comment bat son cœur, ce à quoi il aspire, ses attentes, ses déceptions. Il semblerait que Substrat soit fin observateur. La joyeuse bande de drilles, en mission pour soulever le Paris underground, a bien compris le « teuffeur » techno en lui proposant des fêtes sur mesure, comme ici pour l’évent du 4 mars. Déjà, ils ont saisi que la tendance était aux warehouses, ces lieux imposants qui s’opposent aux espaces confinés de certains clubs et où l’on se sentait, parfois, agglutiné. Place donc ici à un entrepôt XXL. Ensuite, la demande étant de plus en plus tournée vers des soirées marathon pour satisfaire le vaillant danseur longue durée, il fallait miser sur un format prolongé : douze heures minimum. Enfin, et c’est le plus important, le raver est de plus en plus pointu et ne souhaite pas d’un line-up grand public : la part belle est faite aux artistes plus ou moins « confidentiels, » dont les géniaux Hold Youth et Evan Baggs. Et avec tout ça, nul besoin d’être Tim Roth dans 'Lie to Me' pour prédire sa joie future.

 

Infos

Vous aimerez aussi