Woods

Musique, Rock et rock indé

Time Out dit

Après une dizaine d'années et une dizaine d'albums, on ne cherche plus le lien entre leur nom de scène et le quartier dont ils sont originaires, Brooklyn. Si l'appel de la forêt a retenti jusqu'à Williamsburg, on ne peut que s'en réjouir puisque Woods nous offre une pop-folk lumineuse, emmenée par la mélodieuse voix de Jeremy Earl. On sent flotter de ci de là l'influence mélodique des Byrds et on leur reconnaît aisément des traits de famille avec, pour ne citer qu'eux, Real Estate qu'ils ont par ailleurs produits sur leur label Woodsist. On viendra donc découvrir leur neuvième album au titre gourouesque 'City Sun Eater in The River of Light' sur la scène de la Maroquinerie le 27 mars.

Infos

Vous aimerez aussi