Zeal and Ardor

Musique, Punk et metal
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Zeal and Ardor
© DR

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Sorti de presque nulle part, Manuel Gagneux faisait encore en 2014 ses premiers pas sur Bandcamp. Puis tout est allé très vite. Devil is Fine, son œuvre solo manifeste devient l’un des meilleurs albums métal de 2016. Stranger Fruit sera celui du sacre et du passage au groupe en live et en studio. Sa force ? C'est celle des associations musicales. Ce qu’il faut de blues, de gospel et de soul ; tout ce qui fait la spiritualité de la black music. Un assemblage brutal et sacré. Une alchimie parfaite. S’il fascine bien au-delà des sphères du public métal, on ne doute pas que Zeal and Andor continuera à rassembler les adeptes. Comme une nouvelle religion qui emporterait tout et tout le monde sur son passage.

Infos

Vous aimerez aussi