0 J'aime
Epingler

Fluctuat nec mergitur

La vie après le 13 novembre

© Jean Jullien

Depuis ce vendredi 13 novembre 2015, le temps s’est arrêté. Pas seulement dans les 10e et 11e arrondissements de Paris et à Saint-Denis, où l’horreur survenait, mais partout dans la capitale, en France et dans le monde. Pour la première fois, c’est un certain mode de vie, le nôtre, qui a été directement visé par des attaques terroristes. Qui aurait cru qu’on pouvait risquer sa vie en allant boire un verre entre amis, ou en assistant à un concert un soir de week-end ? Certainement pas nous, qui vous conseillons au quotidien de sortir, et de profiter de ce que la ville a de meilleur. Pour que ne triomphe pas la barbarie, qui veut se faire passer pour vertu, et tout simplement parce que la vie doit continuer, nous assumerons notre mission en vous proposant encore et toujours nos sélections de sorties et de lieux à découvrir à Paris, plus que jamais.

Toutes nos pensées vont aux familles des victimes, aux Parisiens et à tous ceux qui ont vécu de près ou de loin les atrocités du vendredi 13 novembre 2015.

Fluctuat nec mergitur

Commentaires

1 comments
Matthieu C
Matthieu C

Bonjour,


merci pour ce billet. Lundi dernier, j'étais dans le même état d'esprit. Comme vous, je tiens à ce mode de vie.
Etant moi-même associé d'un bar, j'ai une pensée toute particulière pour les exploitants des établissements visés par les attentats. Je me demande tous les jours comment on peut se relever d'un tel drame et avoir le courage de rouvrir sa terrasse. Tous les jours, j'espère également qu'ils vont le faire.

Comme je n'en pouvais plus d'être spectateur, nous avons lancé avec des amis et voisins du Xe, une page de crowdfunding pour soutenir ces lieux visés par les attentats. 


La page Ulule : https://fr.ulule.com/je-suis-en-terrasse/

Plus d'infos : http://www.jesuisenterrasse.paris


Matthieu