Paris l'été

Que faire, Festivals Libre
Recommandé
Paris l'été
© DR

Time Out dit

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Cirque, danse, théâtre, musique, magie... Voilà trente ans déjà que la capitale se met à l'heure du coolosse festival Paris l'Eté (anciennement Paris quartier d'été). Cette année, contexte sanitaire oblige, cette 20e édition a été réduite à 5 jours, et se tient du 29 juillet au 2 août. Bonne nouvelle : la progra, riche comme à son habitude, est 100% gratuite ! 

Comme d’habitude, cette cuvée 2020 chatouille les lisières de tous les arts, avec près d'une vingtaine de créations, se déroulant quasi toutes dans un seul et même lieu (pratique) : la cour adjacente du lycée Jacques Decour (12 avenue Trudaine, 9e). Transats, loupiotes dans les arbres... La cour d'école prend des allures de place de village ! Le seul évènement externe est un concert samedi 4 août, à partir de 19h, avec la chanteuse algérienne Djazia Satour et le groupe Jupiter & Okwess. Il se tiendra sur l'eau ! A bord d'un bâteau louvyant du pont de l'Alma à la Bibliothèque François Mitterand.

Après l'immense lune de Luke Jerram en pleine piscine Pailleron en 2018 et l'embrassement du parc de la Villette par la compagnie Carabosse en 2019, on s'attend à du lourd. Que retenir du progamme 2020 (détaillé ici) ? La lecture des actrices Julie Gayet et Judith Henry, vendredi 31 juillet et samedi 1er août, à 20h. Je ne serais pas arrivée là si..., pointe le fameux "hasard objectif" de ces rencontres ou accidents qui bouleversent une vie. Dimanche 2 août à 18h, la compagnie des Filles du renard pâle fera son cirque rock, voltigeant à plus de quatre mètres de haut ! Enfin, dimanche 2 août (à 14h et 21h), petits et grands enfants succomberont au charme du champion du monde 2012 de magie, Yann Frisch. Un spectacle minimaliste avec pour seul matos une tasse, une balle et un broc. Masques obligatoires, n'oubliez pas !

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi
    À la une