Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Anri Sala

Publicité

Time Out dit

Le doux vent d’art contemporain qui souffle sur la galerie sud de Beaubourg n’est pas près de détaler : après Philippe Parreno, Yayoi Kusama et Annette Messager, c’est au tour d’Anri Sala d’investir cet espace d’exposition, dont la vaste vitrine donne sur la rue Saint-Merri. Au menu : une série de vidéos, épicée de photographies, d’objets et de sons qui viennent former, dans leur ensemble, une installation aux faux airs de boîte à musique. Un parcours en forme de faille spatio-temporelle, donc, au fil duquel l’artiste d’origine albanienne nous emmène à Bordeaux, Mexico, Berlin et Sarajevo (en pleine guerre de Yougoslavie), caméra à l’épaule. Fin observateur des modes de vie actuels, subtil témoin des crises politiques et de leur impact sur l’identité des individus, Sala, qui représentera la France à la 55e biennale d’art de Venise, nous plonge ainsi dans des atmosphères éthérées et sensorielles, où le morcellement des lieux et des individus le dispute à l’intime. Ou comment brouiller les frontières qui séparent l’espace, le son et les supports artistiques, pour mieux interroger la manière dont l’environnement fait, parfois bien plus que l’habit, le moine.

A lire aussi :

> Notre critique de l'exposition de Yayoi Kusama au Centre Pompidou, novembre 2011

Infos

Site Web de l'événement
www.centrepompidou.fr/
Adresse
Prix
Du mercredi au lundi de 11h à 21h / De 9 à 13 €
Publicité
Vous aimerez aussi